Australie : Arnold déçu de ne pas jouer contre Benzema, "le meilleur joueur du monde"

Australie : Arnold déçu de ne pas jouer contre Benzema, "le meilleur joueur du monde"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 21 novembre 2022 à 15h31

A la veille du premier match de l'Australie contre les Bleus (mardi, 20 heures), Graham Arnold, le sélectionneur des Socceroos, a affiché son regret ne pas pouvoir se mesurer à Karim Benzema. Pour autant, il a mis en avant l'importance de la confiance à avoir face aux champions du monde en titre.



L'Australie veut y croire. Mardi, sur la pelouse du Stade Al-Janoub, elle entamera la Coupe du monde 2022 par une opposition face à l'équipe de France (20 heures, heure française). Déjà adversaires de la France lors du Mondial 2018, les Socceroos (défaits 2-1 en Russie, ndlr) voudront croire en eux, comme l'a affirmé Graham Arnold, leur sélectionneur. "Il s'agit de croire en nous, d'être concentrés et d'avoir confiance", a-t-il répondu à une question sur les chances de son équipe de faire tomber les joueurs de Didier Deschamps, dans des propos retranscrits par L'Equipe. Désireux de soutenir et accompagner son groupe dans l'accomplissement de ce rêve du Mondial, Arnold n'a pas manqué de souligner la situation "particulière" de la France, qui devra notamment composer sans Karim Benzema, forfait pour la compétition.

Pas "seulement" un match contre Mbappé pour l'Australie

"Je suis déçu qu'il ne joue pas car c'est une expérience fantastique de jouer contre le meilleur joueur du monde. Il mérite d'être le meilleur joueur de l'année et c'est triste qu'il ne puisse pas jouer", a avoué le sélectionneur de l'Australie, qui a refusé l'idée d'une opposition face à "un seul joueur", en l'occurrence Kylian Mbappé. "Les joueurs voient les images et les analyses individuelles des joueurs. L'idée, c'est qu'on va jouer contre dix maillots bleus", a-t-il précisé. Le message à ses troupes a été centré sur la dose d'énergie nécessaire afin de réaliser une bonne performance. "Ils savent exactement à quoi s'attendre", a-t-il assuré, concernant son groupe, qui sera notamment privé de Martin Boyle, son attaquant vedette, forfait pour le Mondial en raison d'une blessure au genou.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.