Angleterre - Southgate : "On connaît les valeurs qu'on défend"

Angleterre - Southgate : "On connaît les valeurs qu'on défend"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le jeudi 24 novembre 2022 à 22h35

En conférence de presse, à la veille de l'opposition entre l'Angleterre et les États-Unis (vendredi, 20 heures, heure française) Gareth Southgate a notamment évoqué le thème du brassard "One Love" que n'a finalement pas porté Harry Kane face à l'Iran (6-2). Le sélectionneur des Three Lions a appelé son groupe à tenter d'entrer dans l'histoire alors que l'Angleterre n'a jamais battu les USA dans un tournoi majeur.



Plus que le plan sportif, c'est surtout le thème du brassard "One Love" qui a animé la conférence de presse tenue par Gareth Southgate. A la veille de jouer contre les États-Unis, le sélectionneur des Three Lions est revenu sur le non-port du brassard inclusif de la part d'Harry Kane contre l'Iran, ce qui était initialement prévu avant que la FIFA ne brandisse la menace de sanctions sportives. "Nous sommes au soutien de nos supporters LGBT. Certains d'entre eux ont pu être déçus à propos du fait qu'on n'ait pas porté ce brassard. On a été critiqué pour cela et parfois il faut juste accepter les critiques et avancer", a clamé le sélectionneur, dans des propos relatés par L'Equipe.

"Si on se sent obligés de faire quelque chose..."

Ne voulant pas forcément entrer dans un jeu d'escalade concernant les gestes réalisés afin de dénoncer les problèmes des droits de l'homme au Qatar, il a convenu qu'il ne serait pas raisonnable de tenter de faire mieux que la vidéo de l'Australie ou le geste des Allemands, qui ont mis la main devant leur bouche avant le match face au Japon. "Je pense qu'il faut qu'on se sente à l'aise. On connaît les valeurs qu'on défend. Cela ne signifie pas qu'on ne prendra pas d'initiative de ce type dans la suite du tournoi, quand le moment sera venu. Mais si on se sent obligés de faire quelque chose, c'est là où l'on pourrait commettre une erreur", a prévenu le sélectionneur de l'Angleterre.

Contre les USA, une malédiction à briser pour l'Angleterre

Sur le plan purement sportif, il a laissé entendre qu'Harry Kane serait aligné d'entrée de jeu en dépit d'une cheville douloureuse. Avec l'objectif premier de se qualifier pour les 8èmes de finale, ce qui sera automatique en cas de victoire vendredi, Southgate a injecté une dose d'humilité dans son discours, alors que l'Angleterre n'a jamais battu les USA dans un tournoi majeur. En effet, une défaite s'est déroulée en 1950 (1-0) tandis que les deux formations s'étaient quittées sur un nul, lors du Mondial 2010 (1-1). "Avons-nous déjà battu les États-Unis dans un tournoi majeur? Non, nous devons donc essayer d'entrer dans l'histoire. Nous sommes doués pour faire l'éloge de nous-mêmes en tant que nation sans aucune preuve, nous devons donc bien performer", a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.