Angleterre : Kane sanctionné pour son brassard arc-en-ciel ?

Angleterre : Kane sanctionné pour son brassard arc-en-ciel ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 20 novembre 2022 à 23h46

Alors qu'Harry Kane compte bien, malgré l'interdiction de la FIFA, porter le brassard arc-en-ciel lundi face à l'Iran, certains craignent que le capitaine anglais soit sanctionné.



C'est lundi, à 14h (heure française), que l'Angleterre va débuter sa Coupe du monde, contre l'Iran. Mais même si les Three Lions, qui restent sur une demi-finale lors du précédent Mondial et une finale perdue à domicile au dernier Euro, font partie des favoris pour la victoire finale au Qatar, il n'a pas beaucoup été question de football en conférence de presse dimanche. On a surtout parlé du port du brassard arc-en-ciel, qu'a refusé Hugo Lloris, mais pas son coéquipier de Tottenham Harry Kane.

Kane : "On a été clair"

"On a été clair, on veut porter le brassard, que ce soit moi, l'équipe et le staff. Je sais que la FA (Fédération anglaise, ndlr) parle à la FIFA actuellement et je suis sûr qu'une décision sera prise d'ici le coup d'envoi", a déclaré le capitaine des Three Lions devant les médias. Une réponse à une interrogation sur un éventuel carton dont il pourrait écoper dès l'entame du match contre l'Iran si jamais il portait ce fameux brassard dont ne veut pas la FIFA, rapporte The Telegraph. Né de l'initiative de plusieurs sélections européennes baptisée « One Love », ce brassard aux couleurs LGBTQ+ est un symbole de diversité et d'inclusion, mais l'instance internationale y voit une critique du Qatar, où l'homosexualité est illégale.

Neuer : "Il n'y a rien à craindre"

Et comme en Angleterre ou au Danemark, en Allemagne aussi, on compte bien arborer ce brassard. "Oui", a ainsi répondu Manuel Neuer quand on lui a demandé s'il allait le mettre mercredi face au Japon, pour l'entrée en lice de la Mannschaft. Et le portier munichois ne craint pas d'éventuelles sanctions. "On ne sait pas à quoi s'attendre, mais ce qui est important, c'est qu'on a le soutien de notre président. Il n'y a rien à craindre. C'est important pour nous de représenter les idées derrière ce brassard, et nous ne sommes pas les seules équipes à le faire", a-t-il ainsi rappelé en conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.