Amicaux - Sénégal : Le 3-5-2 d'Aliou Cissé sème la discorde

Amicaux - Sénégal : Le 3-5-2 d'Aliou Cissé sème la discorde©Media365

Patrick Juillard, publié le vendredi 30 mars 2018 à 10h40

Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, subit une vague de critiques pour avoir testé un 3-5-2 jugé par beaucoup inadapté aux joueurs à sa disposition.

A quoi servent les matchs amicaux ? Cette question se trouve au coeur des débats qui agitent le football sénégalais au lendemain des deux matchs nuls poussifs réussis par les Lions de la Teranga, face à l'Ouzbékistan (1-1) puis à la Bosnie-Herzégovine (0-0). Lors de ces deux rencontres de préparation au Mondial 2018, le sélectionneur Aliou Cissé a testé une défense à trois axiaux, en 3-5-2. Le voilà aujourd'hui sévèrement critiqué. L'un des premiers à ouvrir le feu a été Cheikh Sidy Ba. « Cela ne fait pas sérieux, à deux mois d'une Coupe du Monde, de chercher de nouvelles stratégies alors que pendant trois ans, on a mis en place un système. Il a joué les qualifications de la CAN, la phase finale de la CAN 2017 et les qualifications de la Coupe du Monde avec des systèmes que ses joueurs maitrisent mieux », a estimé l'ancien défenseur central international. « Qu'est-ce qu'il va chercher encore, a ajouté le consultant. Dans notre effectif, il n'y a pas un joueur formé pour jouer libéro et nos arrières latéraux ne sont pas des pistons », a poursuivi celui qui est aujourd'hui le coach de l'équipe nationale de futsal.DIOMANSY KAMARA : « ON TÂTONNE »Deux matchs nuls, un seul but marqué, un contenu pour le moins mitigé : ces deux premiers matchs amicaux, qui plus est contre des adversaires non qualifiés pour la Coupe du Monde, ont semé le doute. « On est à deux doigts de la Coupe du Monde et on tâtonne. Le 3-5-2 à mon avis ne sied pas à cette formation du Sénégal », écrit Diomansy Kamara sur sa page Facebook. « Ne nous mettons pas nous-mêmes des bâtons dans nos roues. On doit plutôt valider nos acquis et les perfectionner », a poursuivi l'ancien attaquant, également devenu consultant. Solidarité professionnelle ou meilleure connaissance du métier ? Toujours est-il qu'Aliou Cissé a trouvé ses défenseurs du côté de ses confrères entraîneurs. Amara Traoré, ancien sélectionneur national (2009-2012), et Cheikh Gueye, entraîneur de la Sonacos de Diourbel, ne dénient pas à l'actuel occupant du banc le droit d'expérimenter. Aliou Cissé n'a pas dit autre chose. « Ce n'est pas un système figé. J'ai souvent joué en en 4-3-2-1 ou en 4-4-2 », a indiqué le sélectionneur après les deux rendez-vous amicaux du mois. Le voir revenir à son 4-3-3 habituel n'est donc pas à exclure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.