Amical : Quand des supporters marocains sèment le chaos

Amical : Quand des supporters marocains sèment le chaos©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 24 septembre 2022 à 13h42

Lors du match amical entre le Maroc et le Chili, vendredi soir dans la banlieue de Barcelone, certains supporters des Lions de l'Atlas ont resquillé en sautant les tourniquets, avant un envahissement de terrain à l'issue de la rencontre.



"C'est honteux. Quel stade en Europe voudra bien nous accueillir pour un match désormais ? C'est une chance pour notre diaspora d'avoir des matchs pas loin de chez nous et certains veulent tout gâcher." Présent vendredi soir au RCDE Stadium, l'antre de l'Espanyol Barcelone, pour le match amical entre le Maroc et le Chili, le journaliste Said Amdaa était dépité à l'issue de la rencontre. Vraisemblablement pas en raison de la prestation des hommes du nouveau sélectionneur Walid Regragui, qui a succédé sur le banc marocain à Vahid Halilhodzic, puisqu'ils l'ont emporté 2-0 face aux Sud-Américains, grâce à des réalisations de Sofiane Boufal (66e), sur penalty, et d'Abdelhamid Sabiri (78e), mais plutôt à cause du comportement de certains supporters des Lions de l'Atlas, qui font le tour des réseaux sociaux depuis vendredi.

Il y a d'abord eu ces vidéos de fans marocains sautant les tourniquets du stade pour assister gratuitement au match, puis le lancement de fusées éclairantes depuis les tribunes, et, enfin, un envahissement de terrain au coup de sifflet final, avec des supporters se hissant sur la barre transversale. Et si les images de ces différentes scènes sont particulièrement impressionnantes, les dégâts causés ne seraient pas si importants, à en croire AS. Le quotidien espagnol rapporte que l'Espanyol Barcelone avait souscrit à une assurance avec le promoteur de l'évènement, qui couvrait tous les éventuels dommages. La barre transversale n'a pas été endommagée, tout comme la pelouse. Le club de Cornella, qui évolue en troisième division, pourra donc bien disputer son match de championnat contre Castellon dimanche après-midi (16h).

Pas de paiement en espèces

Concernant les supporters ayant sauté les tourniquets, AS explique que c'est en partie dû à l'impossibilité d'acheter les places en espèces, mais uniquement avec une carte bancaire. Ce qui aurait poussé une partie de ces fans à resquiller pour pouvoir voir la rencontre. A noter que les Marocains disputeront une dernière rencontre de préparation au Mondial mardi soir contre le Paraguay, toujours en Espagne, mais à Séville.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.