Amical : L'Espagne humilie l'Argentine

Amical : L'Espagne humilie l'Argentine©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 27 mars 2018 à 23h30

A domicile, l'Espagne a donné une leçon de football à l'Argentine ce mardi soir (6-1). Avec un triplé d'Isco, la Roja a impressionné face à une formation sud-américaine catastrophique en défense.

Ce devait être le test pour savoir si l'Argentine pouvait rivaliser avec les meilleures nations du moment. Le moins que l'on puisse dire ce mardi, c'est que la soirée a viré au crash-test. En Espagne, l'Albiceleste a été humiliée dans les grandes largeurs (6-1), sa défense prenant l'eau de toutes part face à une formation espagnole toujours aussi impressionnante. Pourtant, c'est Higuain qui a eu une belle occasion d'ouvrir le score, après un contre mené à toute allure. Mais le Turinois a envoyé sa reprise au-dessus (8eme). Moins de cinq minutes plus tard, Diego Costa a ouvert le score en se jetant devant Romero sur une passe d'Asensio (12eme). Blessé sur cette action, le gardien argentin a cédé sa place à Caballero, dont le dégagement manqué a profité à la Roja : premier à surgir sur un centre d'Asensio, Isco a doublé la mise (27eme).Seul Otamendi se crée des occasionsOtamendi a cru relancer l'Argentine en réduisant l'écart d'une tête piquée (39eme), mais le défenseur argentin a vite déchanté en deuxième période. Après avoir dribblé Caballero, Aspas a trouvé Isco dans la surface pour le doublé du Madrilène. Trois minutes plus tard, ce dernier s'est mué en passeur pour offrir le quatrième but espagnol à Thiago Alcantara (55eme). Incapable de rivaliser sans Messi, Aguero et Di Maria, l'Argentine a encore dû s'en remettre à Otamendi pour faire passer un frisson sur le but de De Gea, sauvé par son poteau sur une nouvelle tête du défenseur de Manchester City (66eme). Nerveux, perdus en défense, les hommes de Jorge Sampaoli ont continué de sombrer dans les vingt dernières minutes.Le triplé pour IscoSur un dégagement de De Gea, toute la défense sud-américaine s'est regardée et a laissé filer Aspas, lequel a trompé Caballero d'une ballon piqué (73eme). Sur l'engagement ou presque, Rojo a perdu le ballon devant sa surface, permettant à Isco d'aller inscrire un troisième but personnel (74eme). Six tirs cadrés, six buts pour une équipe d'Espagne ultra-réaliste mais pas seulement. A moins de trois mois de la Coupe du Monde, après un match nul plein de promesses contre l'Allemagne vendredi dernier (1-1), le champion du monde 2010 se positionne clairement comme le grand favori au sacre mondial en Russie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
38 commentaires - Amical : L'Espagne humilie l'Argentine
  • Maradonna doit regretter que Ribéry ne soit pas nationalisé Argentin ?! .....

  • L'Espagne est impressionnante, comme elle l'a souvent été au 21ème siècle. En Russie, ça dépendra de l'agencement du tableau, mais je vois bien la Belgique au bout ou tout près : Lukaku, Batshuayi, Hazard, DeBruyne, Mertens, Vertongen, Fellaini......, y'a vraiment du monde, faudrait juste que Courtois se remobilise un peu, en ce moment je trouve qu'il roupille.

  • Décidément, l'Espagne humilie beaucoup de monde ! L'année dernière, c'est le Barça contre paris 6-1 ! cette année c'est le Réal encore contre paris 3-1 puis 2-1 au parc...

    c'est clair que les espinguoins humilient pas mal de monde a tel point qu'on peut se demander ce qu'ils prennent ........ pour etre aussi performants pendant 90 mn .........mais bon ce serai sans doute pas les 1ers .......

  • Je n ai vu que la première mi temps et j ai été ravie de voir le football pratiqué par ces deux équipes ... et l Argentine aurait pu marqué au minimum deux buts en première mi temps ... en tout cas quel changement de planète foot avec l équipe de France soporifique qui n arrive jamais a se faire plus de deux passes consécutives et tellement désordonnée dans tout les secteurs du jeu ...
    Qu'importe l Espagne ou L argentine je me suis régalée avec ces deux équipe et à voir le ballon circulait d un but a l autre .... !!!
    On ne peut qu en redemandait des matchs comme ça
    Bravo aux deux équipes ... !!!

    L'équipe d'Espagne , ce sont .... des Espagnols ! .... en France ..... ! ..... Pauvre France !

  • La leçon de ces matchs amicaux c'est que le Brésil (même sans Neymar) et l'Espagne sont les favoris de la prochaine coupe du Monde avec l'Allemagne dans le dernier carré. Reste une place et rien n'est joué pour la France, beaucoup d'autres équipes peuvent faire mieux que la France et prendre cette quatrième place. La France a besoin d'un psychologue pour gagner en caractère. Entre 2 ou 3 joueurs comparables faut prendre celui qui a le plus de caractère.