Allemagne : Le message des joueurs avant le match

Allemagne : Le message des joueurs avant le match©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 26 mars 2021 à 15h39

La Mannschaft, qui a tranquillement disposé de l'Islande jeudi soir (3-0) pour démarrer ses éliminatoires du Mondial 2022, a profité de cette rencontre - et de ses joueurs - pour diffuser une inscription soutenant les droits de l'homme.



Les Allemands, avant le match jeudi soir face à l'Islande, ont posé avec l'inscription "Human Rights" (littéralement "droits de l'homme) sur leurs maillots, chaque lettre étant représentée par un des onze joueurs. "J'étais au courant, mais ce n'est pas moi qui ai eu l'idée, a expliqué Joachim Löw après la rencontre. Les joueurs ont dessiné ce qu'ils voulaient sur les maillots. C'est une première prise de position de notre côté. On lutte pour les droits de l'homme, quel que soit l'endroit. Ce sont nos valeurs, c'était donc important." Joshua Kimmich approuve : "On doit évoquer ce problème, même si ça ne plaît pas à certains. La puissance de notre sport nous permet d'attirer l'attention. Dans de telles circonstances, on l'a fait par respect pour ce que représente la Coupe du Monde."

Löw : "Nous savions que nous serions observés de près"

Un message qui a visiblement apporté une motivation immédiate à la Mannschaft, qui menait 2-0 dès la septième minute de jeu sur des buts de Goretzka et Havertz, avant de s'imposer finalement 3-0 en seconde période avec une ultime réalisation de Gundogan. "Cette entame très intense, c'était notre objectif avant le match, se satisfait le sélectionneur champion du monde 2014. On voulait envoyer un signal fort dès les premières minutes, en montrant qu'on était à domicile. Nous savions que nous serions observés de près, surtout après notre déroute en Espagne."


En novembre, pour conclure la Ligue des Nations, les Allemands avaient encaissé un incroyable 6-0 chez la Roja. "Les joueurs s'en sont très bien sortis, surtout sur ce début de rencontre en étant efficaces dans les passes courtes." Et contrairement à l'Espagne ou la France, accrochés à la maison pour leur début d'éliminatoires du Mondial 2022, l'Allemagne se rassure donc d'entrée de jeu (dans un groupe également composé de la Roumanie, de l'Arménie, de la Macédoine du Nord et du Liechtenstein).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.