ARY Macédoine
Albanie
Allemagne
Andorre
Angleterre
Arménie
Autriche
Azerbaïdjan
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Bélarus
Chypre
Croatie
Danemark
Espagne
Estonie
Finlande
France
Gibraltar
Grèce
Géorgie
Hongrie
Irlande
Irlande du Nord
Islande
Israël
Italie
Kazakhstan
Kosovo
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monténégro
Norvège
Pays de Galles
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Roumanie
République Tchèque
Saint-Marin
Serbie
Slovaquie
Slovénie
Suisse
Suède
Turquie
Ukraine
Écosse
Îles Féroé
Euro Qualifications (H)Groupe H
Konya Büyükşehir Stadı - Arbitre D. Skomina
dégagé23°C
  1. 39′ Ünder
  2. 29′ Ayhan
Journaliste : Vincent Dégremont

Julien Pereira, publié le 8 juin

Timide et sans inspiration, l'équipe de France s'est logiquement inclinée, ce samedi soir, en Turquie (2-0). Les Bleus perdent donc la première place de leur poule dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2020.

Le debrief
Les Bleus n'ont toujours pas réglé l'anomalie du mois de juin. Comme en 2015, où elle avait été battue par la Belgique puis l'Albanie, comme en 2017, où elle s'était inclinée en Suède, l'équipe de France n'a pas été capable d'aborder son été avec sérénité. Battus en Turquie (2-0), ce samedi, lors du match le plus important de ses qualifications pour l'Euro 2020, les hommes de Didier Deschamps ont quitté Konya sans la tête de la poule H, cédée à son adversaire du soir, mais avec des doutes. Ils devront les dissiper dès mardi, en Andorre.

Les champions du monde ne pouvaient pas ne pas connaître la qualité de leur adversaire, ni ce qui en faisait sa dangerosité. Il était évident que les Turcs allaient aborder ce match le couteau entre les dents, portés par un stade chauffé à blanc. Malgré cela, ils n'ont pas eu la bonne idée d'y injecter toute l'intensité nécessaire pour sortir du traquenard sans y laisser trop de plumes. Mangés dans les intentions, d'une affligeante fébrilité défensive et sans idées offensives, les Bleus ont pris la marée.

Elle a mis du temps à venir. Mais elle est venue, d'abord sur un coup de pied arrêté où les erreurs de marquage ont permis à Ayhan de marquer, ensuite sur des pertes de balle indignes d'une équipe dont le statut a complètement changé l'été dernier, dont a profité Ünder. Les coéquipiers d'Hugo Lloris sont rentrés au vestiaire avec un désavantage de deux buts, pour la première fois depuis cette fameuse défaite face à la Belgique, il y a quatre ans. Ni cela, ni les changements opérés par Deschamps à la pause n'ont permis à la sélection tricolore de retrouver de l'envie : elle n'a cadré aucun tir sur l'ensemble du match. Pire, elle a surtout concédé d'autres occasions en seconde période et le score se serait probablement alourdi sans une excellente prestation de Lloris. Peut-être la seule satisfaction du soir.
Le film du match
30eme minute (1-0)
La Turquie ouvre le score ! Ünder se charge d'un coup franc lointain, excentré à gauche, et envoie le ballon au deuxième poteau. Demiral est à la réception et remise dans l'axe pour Ayhan, libre de tout marquage. La tête puissante du défenseur trompe Lloris ! 1-0 pour les locaux.

38eme minute
Nouvelle occasion pour la Turquie. Varane est coupable d'une grossière erreur défensive et perd le ballon non loin de sa propre surface. Yilmaz récupère et tente sa chance mais le ballon passe de peu à droite de la cage des Bleus.

40eme minute (2-0)
Les Turcs doublent la mise ! Encore une erreur, cette fois-ci de Pogba, qui profite à Yilmaz. Umtiti manque ensuite le ballon devant Demiral, qui le glisse sur sa droite, vers Ünder. Dans la surface, la frappe croisée de l'attaquant de la Roma envoie le ballon dans le petit filet opposé de Lloris ! 2-0 pour les hommes de Senol Günes.

44eme minute
Sur un corner tiré depuis la gauche, Ünder trouve Demiral au second poteau. Le milieu de terrain reprend de la tête mais le ballon passe juste à côté du poteau droit.

55eme minute
Encore une occasion pour la Turquie ! A droite, Varane manque complètement sa passe en retrait pour Pavard, qui perd le ballon. Yilmaz hérite du ballon dans la surface et oblige Lloris à bien se coucher pour détourner son tir.

56eme minute
Karaman ! Sur l'action suivante, Ünder réussit un superbe centre. Au deuxième poteau, l'attaquant turc reprend de la tête mais le capitaine des Bleus met son corps en opposition.

69eme minute
Sur un contre bien mené par la Turquie, Tekdemir se retrouve en position de frappe, à 25 mètres du but des Bleus. Son missile est flottant mais Lloris le détourne d'une claquette réflexe !
Tops et flops

TOP 3

Le grand artisan du succès turc, c'est lui. Remuant et surtout décisif, Cengiz ÜNDER a fait beaucoup de mal aux Bleus, et plus particulièrement à Digne. Auteur du coup franc qui amène l'ouverture du score, il a surtout été très juste, techniquement, pour trouver le petit filet opposé d'un tir croisé parfait.

Burak YILMAZ a de la ressource. L'expérimenté capitaine turc a complètement mis à mal la défense et la paire de milieux français. L'attaquant du Besiktas a gratté énormément de ballons et a donné le ton dans l'intensité. Il a aussi su se rendre dangereux devant le but, même s'il n'a pas réussi à tromper Lloris.

De l'impact au duel, une couverture très large et même de l'allant offensif : Dorukhan TOKOZ a été l'une des bonnes surprises du renouveau turc.


FLOP 3

Il avait rarement affiché un niveau aussi faible. Coupable d'erreurs grossières et à répétitions aux abords de sa propre surface, Raphaël VARANE a fait preuve d'un étonnant manque de concentration et d'application. Pire encore, sa responsabilité est largement engagée sur l'ouverture du score des locaux, puisqu'il a complètement lâché son marquage sur Ayhan, le buteur.

Face à la Bolivie, où il n'a joué qu'une période, il avait été décevant dans l'axe. En Turquie, où il a retrouvé son poste d'ailier droit, Kylian MBAPPE n'a pas été beaucoup plus convaincant. Brouillon, sans idée, parfois même agaçant, l'attaquant du Paris Saint-Germain a raté à peu près tout ce qu'il a entrepris. Une réaction est attendue. Et vite.

En l'absence de N'Golo Kanté, blessé, Moussa SISSOKO avait beaucoup à gagner, alors qu'il étant en balance avec Tanguy Ndombele. Mais le milieu de Tottenham n'a pas eu l'impact physique qu'il a été capable d'avoir tout au long de la saison avec les Spurs, et qui aurait fait le plus grand bien aux Bleus.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans une rencontre longtemps haché et sans rythme en première période, M.Skomina a usé de la pédagogie mais il a aussi sanctionné quand il le fallait. Prestation très correcte de l'arbitre slovène.
La feuille de match
Qualifs Euro 2020 (Groupe H) / TURQUIE - FRANCE : 2-0
Konya Büyükşehir Stadyumu (41 000 spectateurs environ)
Temps nuageux - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Skomina (Slovénie /7)

Buts : Ayhan (30eme) et Ünder (40eme) pour la Turquie - Aucun pour la France

Avertissements : Tekdemir (39eme) et Demiral (45eme+2) pour la Turquie - Umtiti (45eme +2) et Coman (86eme) pour la France

Expulsion : Aucune


Turquie
Mert (5) - Celik (6), Ayhan (6), Demiral (6), Kaldirim (5) - Tekdemir (5), Kahveci (6) puis Tufan (80eme), Toköz (6) puis Ömür (90eme) - Ünder (8) puis Yazici (85eme), Yilmaz (6), Karaman (5)

N'ont pas participé : Bolat (g), Cakir (g), Söyüncü, Sangaré, Meras, Türüc, Özyakup, Yalcin, Calhanoglu
Entraîneur : S.Günes


France
Lloris (cap) (6) - Pavard (4), Varane (2), Umtiti (4), Digne (3) puis F.Mendy (46eme - 5)- Sissoko (3), Pogba (4) - Mbappé (2), Griezmann (4), Matuidi (4) puis Coman (46eme - 4) - Giroud (4) puis Ben Yedder (72eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Maignan (g), Dubois, Zouma, Lenglet, Ndombele, Lemar, Thauvin
Entraîneur : D.Deschamps

Vos réactions doivent respecter nos CGU.