Les Bleues échouent en quarts contre les Etats-Unis

Les Bleues échouent en quarts contre les Etats-Unis©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le vendredi 28 juin 2019 à 23h00

L'équipe de France s'est inclinée contre les Etats-Unis (2-1) vendredi soir, en quarts de finale de la Coupe du Monde. Trop peu dangereuses pour créer l'exploit, malgré la réduction du score tardive de Wendie Renard, les joueuses de Corinne Diacre ont été sanctionnées par un doublé de Megan Rapinoe. C'est leur cinquième élimination de suite en quarts de finale d'une grande compétition.

Le debrief
Eliminée en quarts de finale lors des quatre dernières grandes compétitions (Mondiaux, Championnats d'Europe et JO confondus), l'équipe de France a encore buté sur son plafond de verre vendredi soir, face aux Etats-Unis, malgré une fin de match de folie. Prises de cours d'entrée par l'ouverture du score précoce de Megan Rapinoe, les joueuses de Corinne Diacre ont réagi dans l'engagement mais ont trop peu pesé offensivement avant d'être refroidies définitivement par la joueuse aux cheveux roses. La réduction du score de Wendie Renard a relancé une rencontre qui n'a finalement plus bougé. La sélection de Jill Ellis rejoint donc l'Angleterre en demi-finale, pour ce qui sera certainement une affiche très relevée. Les Tricolores, elles, ne verront pas Lyon.

Il régnait un parfum des grands soirs aux alentours Parc des Princes bien avant la rencontre, et dans l'enceinte du Paris Saint-Germain à trois quart d'heure du coup d'envoi. Et bien plus encore dans les dernières minutes d'un match totalement relancé à dix minutes du terme. Mais entre les deux, les Bleues n'ont pas assez existé. Secouées par l'ouverture du score de Rapinoe, les Tricolores ont réagi dans l'engagement et les intentions. Mais c'est tout. Devant, il a manqué de précision et d'occasions franches, Le Sommer devant attendre l'heure de jeu pour enfin inquiéter Naeher. Au milieu, il a souvent manqué d'idées. Et les Françaises ont attendu de ne plus rien avoir à perdre pour, enfin, faire trembler leurs adversaires. Et encore. Après la tête gagnante de Renard, on ne peut pas dire que les occasions se soient multipliées.

En face, les Américaines ont été loin d'être parfaites, notamment dans leurs relances et l'utilisation du ballon. Mais les triples championnes du monde ont eu le mérite d'être efficaces dans ce qu'on pourra à peine appeler des temps forts. Et ont pu profiter d'un deuxième doublé de rang de leur joueuse clé dans cette phase finale. De quoi balayer - pas forcément en intégralité - les doutes qui ont suivi la victoire contre l'Espagne. Pour les Bleues, les doutes se sont eux confirmés. Elles n'avaient pas la carrure pour aller plus loin dans leur Mondial.
L'instant T : Un penalty qui aurait pu être sifflé
Alors qu'on était tentés de ne plus y croire, Wendie Renard a réduit le score de la tête sur coup franc. Les Bleues se sont alors mises à souffler jusqu'à ce que Majri ne voit son centre est dévié par le bras d'O'Hara. Des penaltys ont été sifflés pour moins que ça, même si sa main était relativement proche de son corps. Les Françaises relativiseront en se disant que quelques minutes auparavant, à 2-0, un but a été refusé aux Américaines pour un hors-jeu lui aussi très discutable.
Les buts
5eme minute (0-1)
But des Etats-Unis ! Sur un coup franc excentré à gauche, Rapinoe frappe fort au premier poteau. Le ballon effleure Mbock et Henry et surprend Bouhaddi, qui ne peut rien faire sur sa ligne.

65eme minute (0-2)
Les Etats-Unis doublent la mise. Sur un ballon récupéré haut, Heath est lancée dans la surface et redresse un centre en retrait que Rapinoe reprend en première intention du droit au second poteau.

81eme minute (1-2)
Les Bleues réduisent le score. Sur un coup franc frappé depuis la gauche par Thiney, Renard est laissée seule et sanctionne les Américaines d'un coup de tête gagnant.
Les tops et flops des Bleues
Amandine HENRY (6)
La Lyonnaise a encore été l'une des meilleures Françaises sur la pelouse, dans l'engagement comme dans l'orientation du jeu. Henry a pris des risques, tenté des frappes et essayé de montré la voie à ses coéquipières, à l'image d'une Diany elle aussi très active. Mais cela n'a pas suffi.
Griedge Mbock (3)
Coupable de la faute sur Morgan, la défenseure de l'OL est ensuite passée au travers sur le coup franc de l'ouverture du score de Rapinoe, pas aidée par une Henry elle aussi prise. Une double-erreur qui a plombé les Bleues d'entrée, en plus de quelques approximations dans les relance par la suite.
Corinne Diacre
En s'obstinant à titulariser Thiney, la sélectionneuse des Bleues a fait une erreur. L'entrée de Cascarino a montré que l'équipe de France aurait pu espérer bien plus avec la Lyonnaise titulaire sur un côté, face à des Américaines peu sûres dans les couloirs. Au lieu de ça, Le Sommer a encore trop peu pesé dans son couloir, et Gauvin manqué de soutien. Diacre a par ailleurs effectué ses changements trop tardivement.
La feuille de match
FRANCE - ETATS-UNIS : 1-2
Parc des Princes (45 595 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : Mme.Monzul (5)

Buts : Renard (81eme) pour la France - Rapinoe (5eme, 65eme) pour les Etats-Unis

Avertissements : Mbock (4eme), Bussaglia (94eme) pour la France

Expulsion : Aucune


France
Bouhaddi (6) - Torrent (4), Mbock (3), Renard (5), Majri (4) - Bussaglia (5), Henry (cap) (6) - Diani (6), Thiney (3), Le Sommer (4) puis Asseyi (82eme) - Gauvin (4) puis Cascarino (76eme)

N'ont pas participé : Durand (g), Peyraud-Magnin (g), Perisset, Tounkara, Karchaoui, Geyoro, Laurent, Bilbault, Asseyi, Debever, Clamaron
Entraîneur : C.Diacre


Etats-Unis
Naeher (6) - O'Hara (6), Dahlkemper (6), Sauerbrunn (6), Dunn (4) - Lavelle (5) puis Horan (63eme), Hertz (6), Mewis (6) puis Lloyd (83eme) - Heath (5), Morgan (cap) (5), Rapinoe (7) puis Press (87eme)

N'ont pas participé : Harris (g), Franch (g), Pugh, Brian, Krieger, Davidson, Sonnett, Long, McDonald
Entraîneur : J.Ellis

Vos réactions doivent respecter nos CGU.