" L'avenir néerlandais est radieux ", veut croire la sélectionneure des Pays-Bas

" L'avenir néerlandais est radieux ", veut croire la sélectionneure des Pays-Bas©Media365

David HERNANDEZ, publié le dimanche 07 juillet 2019 à 20h50

Forcément déçue d'avoir perdu cette finale de Coupe du Monde contre les Etats-Unis, Sarina Wiegman a préféré retenir le positif de ce Mondial. Championnes d'Europe, les Néerlandaises ne cessent de progresser à l'échelon mondial.

Sarine Wiegman, que ressentez-vous après cette défaite en finale ?

Il y a deux sentiments qui prédominent. On est forcément déçue de perdre un tel match mais les Etats-Unis ont fait un très gros match. Mais nous avons très bien joué aussi et je suis très fière du parcours de notre équipe

Le penalty est-il sévère ?

A propos du penalty, il ne s'agit pas de savoir si c'est juste ou pas. C'est la décision de l'arbitre et les Etats-Unis ont réussi à le transformer et c'était le plus important dans ce cas-là

Quel regard portez-vous sur l'évolution du football néerlandais ?

Je crois que depuis qu'on a gagné l'Euro on a fait beaucoup de progrès. Ce Mondial a amélioré la popularité de ce sport dans notre pays. Ca va montrer à quel point nous sommes de bonnes compétitrices et ça va continuer. Nous avons de meilleures infrastructures, pas encore au niveau des hommes, mais certains s'y attèlent.

Ce Mondial est-il une bonne publicité pour le foot féminin ?

On peut améliorer les choses, le foot féminin a beaucoup progressé durant ce Mondial. On a amélioré la qualité du jeu qui devient plus rapide, plus puissant et plus technique. Mais je crois qu'il y a encore possibilité d'améliorer les choses.

Comment voyez-vous l'avenir pour les Pays-Bas ?

Nous sommes la deuxième équipe au monde et je suis très fière de mon staff, de mes joueuses. On est également qualifié pour les Jeux de Tokyo donc on va essayer de faire quelque chose là-bas l'été prochain. Nous avons beaucoup de joueuses de moins de 26 ans donc oui l'avenir est radieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.