Coupe du Monde (F) : La FFF a lancé l'idée d'une organisation tous les deux ans

Coupe du Monde (F) : La FFF a lancé l'idée d'une organisation tous les deux ans©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 20 décembre 2019 à 23h45

A la suite du succès de la Coupe du Monde féminine organisée l'été dernier en France, le président de la FIFA Gianni Infantino s'est ouvert à l'idée d'organiser le tournoi tous les deux ans, sur proposition de la FFF.



Officieusement organisée depuis 1970 et reconnue par la FIFA à partir de 1991, la Coupe du Monde féminine va-t-elle vivre une révolution à l'avenir ? La huitième édition du tournoi, organisée en France l'été dernier, a démontré que l'essor du football féminin n'est qu'à son début et que la FIFA doit agir pour continuer à le développer. Cela va passer par une extension de la Coupe du Monde à 32 nations à compter de l'édition 2023 pour laquelle le Brésil, la Colombie, le Japon et le duo composé de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande ont déposé une candidature. Mais, à entendre Gianni Infantino, les projets ne s'arrêteraient pas là et la Fédération française de football n'y serait pas étrangère.

Infantino assure réfléchir à une Coupe du Monde féminine tous les deux ans

En effet, en marge de la Coupe du Monde des clubs organisée au Qatar, le président de la FIFA Gianni Infantino s'est exprimé sur l'avenir de la Coupe du Monde féminine. L'ancien numéro 2 de l'UEFA a alors révélé avoir reçu une proposition de la FFF pour doubler la fréquence d'organisation de la compétition, c'est-à-dire passer de tous les quatre ans à tous les deux ans en raison de son « incroyable impact sur le développement de la discipline ». « Nous devons regarder quel type de grands événements nous pouvons créer, assure Gianni Infantino. Donc, il est évident que nous étudions une telle solution. » Avec des audiences qui montent en flèche et un intérêt de la part de sponsors toujours plus important, la FIFA semble désireuse d'utiliser le football féminin comme un nouveau levier de développement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.