Bleues - Henry : " De nombreux regrets "

Bleues - Henry : " De nombreux regrets "©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 02 juillet 2019 à 08h55

Après l'élimination de l'équipe de France en quarts de finale de la Coupe du Monde, Amandine Henry confesse de « nombreux regrets » dans le journal Le Parisien ce mardi. La capitaine des Bleues reste amère, même s'il y a du positif à ressortir de la compétition.



C'est donc fini pour les Bleues, éliminées vendredi soir au Parc des Princes par les Etats-Unis en quarts de finale de la Coupe du Monde. Une sortie prématurée qui n'est pas encore totalement digérée par la capitaine des Françaises, Amandine Henry. « On a pris une claque, mais là, c'est l'heure du contrecoup, le bleu commence juste à sortir... Disputer une Coupe du Monde à domicile, c'est quelque chose d'extraordinaire. Le fait d'avoir échoué laissera forcément une trace », lâche la milieu de terrain dans Le Parisien, ce mardi.

Henry : « La cicatrice ne se refermera pas de sitôt »

Cette élimination a eu du positif, bien sûr, mais l'amertume prédomine. « C'est clairement un échec au niveau sportif. Il n'y a que du positif à tirer de l'engouement et de l'impact médiatique. Mais sur le plan sportif, cette Coupe du Monde nous laissera de nombreux regrets, reconnaît Henry. La cicatrice ne se refermera pas de sitôt. » La joueuse de Lyon retient également les messages de soutien qu'elle a reçus. « Les gens ont été très présents dans la victoire, comme dans la défaite. Que ce soit les proches, les coachs, les supporters, je ne peux pas en citer un plus que les autres car tous m'ont fait du bien », souligne Henry qui regardera « sans doute la finale à la télé ».

Henry : « J'ai besoin de me ressourcer »

« En tant que capitaine de l'équipe de France, c'est presque un devoir. Et, au fond de moi, j'espère qu'il y aura une Lyonnaise pour nous faire honneur », explique Henry en référence à ses coéquipières de l'OL, Bronze (Angleterre) et Van de Sanden (Pays-Bas), qui disputeront les demi-finales, mardi et mercredi. Quant à la possibilité de la revoir dans une Coupe du Monde, Henry laisse planer le doute. « Je ne sais pas, conclut-elle. Dans le foot, ça ne sert à rien de tirer des plans sur la comète. On va prendre étape par étape. La prochaine pour moi, ce sont les vacances. J'ai besoin de me ressourcer, de couper, de déconnecter, de me reposer si je veux revenir plus forte. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.