Coupe de la Ligue : Reims premier qualifié en demies

Coupe de la Ligue : Reims premier qualifié en demies©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mardi 07 janvier 2020 à 23h10

Reims, en infériorité numérique, a tenu jusqu'aux tirs au but pour sortir Strasbourg mardi, en quarts de finale de Coupe de la Ligue (0-0, tab: 4-2).

Le debrief
Que se passe-t-il quand la meilleure défense de Ligue 1 reçoit sur une pelouse absolument catastrophique une formation privée d'armes offensives telles que Mothiba et Da Costa ? Une triste rencontre, qui devient encore plus fermée quand les locaux se retrouvent en infériorité numérique à l'heure de jeu. Mardi soir, Reims et Strasbourg ont dû attendre la séance de tirs au but pour se départager. A l'arrivée, c'est la formation de David Guion qui a décroché le premier ticket pour le dernier carré de la Coupe de la Ligue, grâce à son poteau... et à Rajkovic, décisif durant la rencontre et lors des penalties.

Avant cela, les occasions franches se sont comptées sur le doigt d'une main. On a, sur une première demi-volée instantanée d'Ajorque passée de peu au-dessus (11eme), pensé un temps qu'on assisterait à une rencontre ouverte. Hassane Kamara lui a répondu côté rémois, d'une frappe juste à côté (21eme), avant que Bingourou Kamara ne sorte le grand jeu face à Dia, mis sur orbite par Doumbia (29eme). Mais d'un côté comme de l'autre, les imprécisions techniques ont évidemment limité les possibilités. Kamara, encore lui, a encore sauvé les siens au retour des vestiaires sur une tentative d'Oudin (48eme), puis Rajkovic lui a répondu en sortant bien devant un Fofana trop tendre malgré sa position idéale au second poteau (50eme).

Mais l'expulsion de Mbuku (69eme), entré en jeu juste après la reprise suite à la blessure de Cafaro, a définitivement fermé les débats. Reims s'est encore plus replié, Ajorque a continué à perdre beaucoup de duels, et il a fallu attendre les derniers instants pour revoir un peu de folie. Mais ni Corgnet (83eme) ni Djiku, qui a touché le poteau (89eme), n'ont su trouver la faille. La sanction est intervenue quelques minutes plus tard. Malgré un premier penalty manqué par Donis, Bellegarde a trouvé le poteau puis Rajkovic, pourtant grimaçant en toute fin de rencontre, a stoppé la tentative de Corgnet. Abdelhamid, lui, n'a pas tremblé pour envoyer les siens dans le dernier carré, trois jours après l'élimination en Coupe de France. Le président Jean-Pierre Caillot est à une marche de réaliser son rêve : emmener tout un club au stade de France. Le tenant du titre, lui, est au tapis.
L'instant T : 89eme
On joue les derniers instants de la rencontre quand Fofana donne un superbe ballon dans la surface à Djiku, entre deux défenseurs. Le milieu du Racing ne se pose pas de question et ouvre son pied droit avant de voir sa tentative venir mourir sur le poteau gauche de Rajkovic. Une balle de match qui n'a pas fait mouche pour le tenant du titre, qui l'a payé quelques minutes plus tard lors de la séance de tirs au but.
Les tirs au but
Donis X, Oudin ✓, Disasi ✓, Kamara ✓, Abdelhamid ✓
Djiku ✓, Ajorque ✓, Bellegarde X, Corgnet X
Les tops et les flops
Predrag RAJKOVIC (7)
Le portier de Reims n'a pas eu une multitude de parades à réaliser. Mais il a fait son travail à merveille. Il s'est en effet montré impérial face à un Fofana en position idéale en début de seconde période, avant de sortir l'arrêt qu'il fallait lors de la séance de tirs au but. Reims a craint le pire quand il s'est tenu un adducteur sur la dernière action du match, mais il a tenu son rang. Avec brio.
Yunis ABDELHAMID (7)
Abdelhamid a une nouvelle fois montré pourquoi il était l'un des tauliers de la meilleure défense de Ligue 1. Aux côtés d'un Disasi lui aussi très bon, il remporté de très nombreux duels devant Ajorque, avant de tenir bon quand son équipe a reculé d'un cran en infériorité numérique. L'international marocain n'a ensuite pas tremblé pour transformer le penalty de la gagne, avec conviction et sérénité.
Ludovic AJORQUE (4)
Il faut en choisir un et Ajorque a la tête du coupable idéal. En supériorité numérique, Strasbourg n'a pas su prendre le dessus sur son adversaire et c'est toute son attaque qui est à pointer du doigt. La gaucher s'est démené mais a été muselé par la paire Abdelhamid - Disasi. Hormis son occasion en début de match et une tête au-dessus en seconde période, il n'a pas su apporter le danger, pas forcément aidé par une formation strasbourgeoise pénalisée par les absences de Liénard ou encore Mothiba.
La feuille de match
REIMS - STRASBOURG : 0-0, 4 tab à 2
Stade Auguste Delaune, Reims (10 202 spectateurs)
Temps frais - Pelouse en très mauvais état
Arbitre : M.Letexier (5)

Buts :

Avertissements : Chavalerin (36eme) pour Reims - Sissoko (47eme) pour Strasbourg

Expulsion : Mbuku (59eme) pour Reims


Reims
Rajkovic (7) - Foket (6), Disasi (6), Abdelhamid (7), Kamara (6) - Romao (cap) (6), Chavalerin (6) - Oudin (5), Doumbia (4) puis Donis (65eme), Cafaro (5) puis Mbuku (49eme) - Dia (4) puis Suk (85eme)

N'ont pas participé : Lemaître (g), Konan, Munetsi, Kutesa
Entraîneur : D.Guion


Strasbourg
Kamara (6) - Lala (6), Koné (6), Mitrovic (cap) (5) puis Lebeau (95eme), Carole (5) - Djiku (6), Sissoko (5) puis Zohi (69eme) - Fofana (4), Thomasson (4) puis Corgnet (83eme), Bellegarde (5) - Ajorque (4)

N'ont pas participé : Sels (g), Ndour, Aaneba, Grimm
Entraîneur : T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.