Coupe de la Ligue (Quarts de finale) : Monaco élimine Nice au terme d'un match plaisant

Coupe de la Ligue (Quarts de finale) : Monaco élimine Nice au terme d'un match plaisant©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 09 janvier 2018 à 22h53

Au terme d'un match plaisant, Monaco a éliminé Nice en quart de finale de la Coupe de la Ligue ce mardi soir. Malgré un jeu séduisant et de belles séquences offensives, le Gym s'arrête là.

Le debriefSi tous les matchs de Coupe de la Ligue étaient de ce niveau, plus aucune polémique n'existerait sur cette compétition souvent décriée. Car même si le rythme est un peu retombé en deuxième période, Niçois et Monégasques ont offert un très beau spectacle en ouverture des quarts de finale ce mardi soir. Et ce bon moment, on le doit essentiellement au Gym, dominateur du début à la fin mais éliminé par le froid réalisme de Monaco, plus rigoureux défensivement. Avec 68% de possession et un jeu de passes très rapide et parfaitement rodé dans l'entrejeu, les Niçois ont donné le tournis à leurs adversaires, en s'appuyant aussi sur la vitesse et la technique de leurs joueurs offensifs, Allan Saint-Maximin en tête. Très remuant, l'ancien joueur de Monaco a mis au supplice les défenseurs adverses et a tenté de combiner avec Alassane Plea. Si ce dernier a inscrit l'unique but niçois de la soirée, il aurait aussi pu se muer en passeur décisif sans un gros raté de la tête de Pierre Lees-Melou. Une tête à bout portant trop croisée qui coûte cher à l'OGCN.Car en face, Monaco n'a pas eu ce problème de réalisme. En jambes dès les premières secondes du match, les joueurs du Rocher ont fait trembler les filets à deux reprises en profitant à chaque fois des approximations défensives de leurs adversaires, Maxime Le Marchand et surtout Patrick Burner manquant d'agressivité dans leur surface de réparation face aux attaquants monégasques. Dur, très dur pour Nice qui rêvait de rallier le dernier carré de la Coupe de la Ligue comme cela avait été le cas en 2012. Sans leur talisman Mario Balotelli, forfait de dernière minute, les joueurs de Lucien Favre n'ont pas réussi à rééditer leurs dernières performances contre le voisin de la Principauté (deux fois 4-0 en championnat). Mais à défaut de gagner et de se qualifier, ils ont montré que le mieux entrevu dans le jeu en fin d'année dernière n'était pas qu'une illusion de passage. Le Gym va mieux et il faudra compter sur lui pour la phase retour en Ligue 1. Car avec la Ligue Europa, Nice n'a plus que ça à jouer désormais. A l'inverse, Monaco sera au rendez-vous des demi-finales, comme l'année dernière. Sans briller, mais avec une efficacité offensive redoutable et un bloc équipe de nouveau rigoureux.Le film du match2eme minutePremière occasion pour Nice. Dans la surface, dos au but, Plea résiste à la pression de Glik pour jouer en retrait vers Lees-Melou qui frappe sans se poser de question, mais c'est juste à côté.3eme minute (0-1)But de Monaco ! Burner protège son ballon mais Diakhaby l'empêche de sortir et glisse à Lemar qui centre dans la surface. Le Marchand est trompé et touche le ballon de la main mais l'action se poursuit de l'autre côté avec un nouveau centre venu de la droite de Baldé. Burner et Tameze laissent Lemar tout seul au second poteau et ce dernier peut reprendre victorieusement de la tête à bout portant.13eme minuteBut refusé pour Monaco ! Lemar croit piéger la défense niçoise en train de remonter sur un centre de Sidibé au deuxième poteau. Mais le Monégasque est effectivement en position de hors-jeu avant de tromper Benitez.18eme minute (1-1)But de Nice ! Lancé en profondeur par Saint-Maximin, Plea semble couvert par Sidibé et rentre dans la surface. L'attaquant niçois profite de l'apathie de Jemerson, qui croit au hors-jeu, pour fixer Benaglio et le tromper côté fermé.37eme minute (1-2)But de Monaco ! Baldé centre au point de penalty, où Diakhaby devance Burner de peu pour reprendre de demi-volée et marquer un but de toute beauté ! Benitez ne peut rien faire.46eme minuteBelle frappe de Lees-Melou qui ouvre son pied et privilégie la précision à la force pour placer le ballon dans le petit filet de Benaglio. Le Suisse est contraint d'aller vite au sol et pour écarter sur sa gauche.64eme minuteSur le long ballon de Sarr, Glik est trop juste et laisse Plea déborder. Le Polonais n'est plus dans la surface pour défendre sur le centre de l'attaquant niçois. Résultat, Lees-Melou se retrouve seul pour reprendre de la tête dans les six mètres mais l'ancien Dijonnais rate complètement sa tête et l'envoie à côté !Tops et flopsTOP 3Allan SAINT-MAXIMIN a été époustouflant. On connaissait la qualité de dribble et d'accélération de l'ancien Bastiais mais ce mardi soir, le Niçois a mis au supplice la défense de Monaco un nombre incalculable de fois. S'il gagne en efficacité dans le dernier geste, il entrera dans une autre dimension à coup sûr.Un très joli but et une récupération décisive sur l'autre réalisation monégasque pour Adama DIAKHABY. Pas très en vue depuis son arrivée de Rennes, le jeune joueur de 21 ans a cette fois montré plein de belles choses.C'est l'une des bonnes surprises à Nice depuis quelques semaines. Adrien TAMEZE a confirmé contre une opposition de haut niveau qu'il était en train de réussir ses débuts dans l'élite. L'ancien Valenciennois, après une entame moyenne, a brillé par sa lecture du jeu et par sa qualité de passe, qu'il s'agisse de jeu court ou de jeu long.FLOP 3Impliqué malgré lui sur les deux buts adverses, Patrick BURNER a souffert défensivement. Trop sûr de lui pour protéger une sortie de but sur l'ouverture du score, il est ensuite devancé par Diakhaby sur le deuxième but de Monaco. Il va devoir hausser son niveau de jeu avec la blessure de Souquet.En forme depuis quelques semaines, Guido CARRILLO n'a cette fois pas réussi à se montrer décisif en l'absence de Falcao. Au contraire, l'attaquant axial de Monaco a traversé cette partie comme un fantôme, hormis une tête un peu trop croisée. Remplacé par Jovetic dès l'heure de jeu.Pendant la première demi-heure, Djibril SIDIBE a vécu un calvaire face à Saint-Maximin. Pris de vitesse et enrhumé par les dribbles de son vis-à-vis, l'international français a souffert. C'est aussi lui qui couvre Plea sur le but niçois. Mieux en deuxième période, quand Saint-Maximin a décidé d'aller jouer du côté de Raggi.Monsieur l'arbitre au rapportAucun révélateur n'ayant été proposé sur l'ouverture du score de Monaco, on reste dans le doute sur la position de Lemar au départ de l'action. Et sur le but niçois, validé avec l'assistance vidéo, le révélateur proposé par Canal+ indique une très légère position de hors-jeu. Bref, le test de ce mardi soir ne nous avance guère plus...La feuille de matchCOUPE DE LA LIGUE (Quarts) / NICE - MONACO : 1-2Allianz-Riviera (19 686 spectateurs)Temps pluvieux - Pelouse correcteArbitre : M.Turpin (5)Buts : Plea (18eme) pour Nice - Lemar (3eme) et Diakhaby (37eme) pour MonacoAvertissements : Burner (12eme) pour Nice - Diakhaby (44eme) et R.Lopes (79eme) pour MonacoExpulsion : AucuneNiceBenitez (5) - Burner (4), Dante (cap) (5), M.Sarr (5), Le Marchand (4) - Tameze (7), Lees-Melou (6) puis Cyprien (67eme), Seri (6) puis Koziello (81eme) - Srarfi (6) puis Ganago (76eme), Plea (7), Saint-Maximin (8)N'ont pas participé : Cardinale (g), G.Lloris, Marlon, N.MendyEntraîneur : L.FavreMonacoBenaglio (6) - D.Sidibé (4), Glik (5), Jemerson (5), Raggi (cap) (4) - Moutinho (4), Fabinho (5) - K.Baldé (6) puis N'Doram (89eme), Lemar (6), A.Diakhaby (7) puis R.Lopes (66eme) - Carrillo (3) puis Jovetic (60eme)N'ont pas participé : S.Sy, Jorge, A.Touré, GhezzalEntraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.