Coupe de la Ligue (Demi-finales) : Le PSG a maîtrisé avant de jouer à se faire peur contre Rennes

Coupe de la Ligue (Demi-finales) : Le PSG a maîtrisé avant de jouer à se faire peur contre Rennes©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mardi 30 janvier 2018 à 23h35

Nettement devant au tableau d'affichage et maître de son sujet à l'heure de jeu, le Paris Saint-Germain s'est fait une petite frayeur en voyant Rennes réduire l'écart par deux fois en fin de partie. Mais les Parisiens, réduits à dix après l'expulsion de Kylian Mbappé, ont finalement bel et bien décroché leur ticket pour la finale de la Coupe de la Ligue (2-3).

Le debriefOn en viendrait presque à trouver cela normal, tant c'est devenu habituel ces dernières années : le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour la huitième neuvième finale de Coupe de la Ligue de son histoire, la cinquième d'affilée. En déplacement sur la pelouse de Rennes, où il s'était baladé en Ligue 1 (1-4) et en Coupe de France (1-6) un peu plus tôt dans la saison, le PSG a eu plus de fil à retordre ce mardi soir. Mais l'issue fut identique. Contrariés par des Bretons surmotivés en début de partie, les Parisiens s'en sont remis à une jolie volée de Thomas Meunier pour prendre les devants (24eme). Les hommes d'Unai Emery ont ensuite véritablement pris le jeu à leur compte, ce qui ne les a pas empêchés de se faire une petite frayeur sur le but logiquement refusé à Wahbi Khazri (43eme). Marquinhos (53eme) et Giovani Lo Celso, auteur d'une entrée en jeu intéressante (58eme), ont creusé l'écart et Paris a semblé en mesure de dérouler. Le carton rouge adressé à Kylian Mbappé pour une semelle sur Ismaïla Sarr (63eme) a cependant eu pour conséquence de remobiliser les Rennais, qui ont réduit l'écart par l'intermédiaire de Diafra Sakho (85eme) et de Sanjin Prcic (92eme). Quelques sueurs froides donc, mais l'essentiel a bien été assuré. Le club de la Capitale a composté son billet pour Bordeaux, lieu de la finale de la compétition. Place, désormais, à d'autres échéances...Pour espérer renverser l'ogre parisien, le Stade Rennais devait avant tout réaliser une meilleure entame que lors des deux précédentes réceptions de leur adversaire. A chaque fois en effet, le PSG était parvenu à faire le break en à peine plus d'un quart d'heure, tuant ainsi rapidement tout suspense. Benjamin André et ses coéquipiers ont su jouer plus haut et ont remporté davantage de duels au milieu de terrain. L'ouverture du score parisienne a néanmoins douché l'enthousiasme des Rouge et Noir, qui ont accusé le coup durant les minutes qui ont suivi. Même si l'expulsion de Kylian Mbappé (63eme) a réveillé le SRFC, l'écart était trop important et les joueurs de Sabri Lamouchi pourront longtemps regretter leur mauvais début de seconde période. Sorti des deux Coupes nationales, Rennes doit maintenant se focaliser sur le championnat. Après tout, la cinquième place n'est pas si loin.Le film du match24eme minute (0-1)Le PSG ouvre le score ! Thomas Meunier percute côté droit et, après un contre favorable, tente une volée qui lobe Abdoulaye Diallo. Le ballon tape l'intérieur du poteau et termine sa course au fond des filets. Quelle inspiration du Belge !43eme minuteAprès une succession d'actions de part et d'autre, Wahbi Khazri trompe Kevin Trapp et pense offrir l'égalisation à son équipe. Mais le Tunisien s'est aidé du bras pour contrôler le ballon, ce que l'arbitre remarque après usage de l'assistance vidéo. Le but est donc logiquement refusé, au grand dam du public du Roazhon Park.53eme minute (0-2)Paris fait le break ! Alerté sur le côté gauche de la surface, Neymar contrôle et remet en direction d'Angel Di Maria. Abdoulaye Diallo se couche bien pour détourner la frappe de l'Argentin mais Marquinhos, opportuniste, suit bien et pousse le ballon dans le but vide.58eme minute (0-3)Angel Di Maria tombe dans la surface mais s'arrache pour servir Giovani Lo Celso, qui s'avance et fusille Abdoulaye Diallo. Le gardien breton n'est pas irréprochable sur ce coup et Paris creuse l'écart !63eme minuteDans un duel au milieu de terrain, Kylian Mbappé laisse traîner ses crampons sur le mollet d'Ismaïla Sarr. Après recours à l'assistance vidéo, M.Lesage décide d'expulser l'international français !85eme minute (1-3)En supériorité numérique, Rennes sauve l'honneur ! Diafra Sakho reprend de la tête un centre de Ludovic Baal et signe ainsi son premier but avec sa nouvelle équipe !92eme minute (2-3)Rennes marque de nouveau ! Sanjin Prcic prend sa chance de loin et décoche une frappe à ras de terre. Kevin Trapp est trop court et ne peut pas intervenir !Tops et flopsTOP 3Il a peut-être été moins étincelant que lors de ses dernières sorties, mais Angel DI MARIA a tout de même confirmé qu'il était très en forme depuis le début de l'année 2018. Impliqué sur les deux derniers buts de son équipe, l'Argentin a été dans tous les bons coups et a souvent joué juste. Remplacé par Christopher Nkunku en fin de match (82eme).Entré en jeu au retour des vestiaires en lieu et place d'un Javier Pastore peu inspiré (46eme), Giovani LO CELSO a démarré le second acte tambours battants, à l'image de son équipe. Le jeune Argentin s'est même offert son tout premier but avec le PSG, bien aidé il est vrai par Abdoulaye Diallo (58eme). Il a eu plus de difficultés par la suite.A peine arrivé sur les bords de la Vilaine, Diafra SAKHO s'est retrouvé dans le groupe chargé de préparer cette demi-finale. L'ancien avant-centre de West Ham a pu effectuer ses premiers pas sous le maillot breton en deuxième période. Quarante-cinq minutes plutôt intéressantes et conclues par un but qui a redonné espoir au Roazhon Park (85eme).FLOP 3Pour son retour à la compétition (il avait été laissé au repos suite à son choc avec Anthony Lopes lors d'OL - PSG), Kylian MBAPPE n'a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent en première période. Mais l'international français s'est surtout fait remarquer en laissant traîner ses crampons sur le mollet d'Ismaïla Sarr à l'heure de jeu. Il s'est empressé d'aller s'excuser auprès du Rennais, mais le mal était fait et l'arbitre n'allait pas tarder à sortir le carton rouge (63eme). Le premier de la carrière professionnelle du jeune attaquant.S'il ne pouvait rien fait sur le premier but (24eme) et qu'il s'était parfaitement allongé pour repousser la frappe d'Angel Di Maria sur le deuxième (53eme), Abdoulaye DIALLO est en revanche coupable d'une petite faute de main sur la troisième réalisation parisienne, oeuvre de Giovani Lo Celso (58eme). Le PSG a, dès lors, creusé un écart irréversible...Yoann GOURCUFF a été très discret ce mardi soir. Alors qu'il aurait pu profiter des quelques actions offensives de son équipe pour se mettre en valeur, l'ancien Bordelais a semblé à contretemps, voire emprunté. Remplacé dès la reprise par Diafra Sakho (46eme).Monsieur l'arbitre au rapportLa soirée fut des plus animées pour M.Lesage, qui a eu plusieurs décisions très importantes à prendre, et cela dans un contexte souvent très tendu. L'homme en noir a pu s'appuyer sur l'assistance vidéo pour refuser (à juste titre) le but de Wahbi Khazri, ainsi que ceux inscrits en position de hors-jeu en seconde période. La décision d'expulser Kylian Mbappé peut sembler sévère a priori, mais les ralentis proposés par la VAR ont convaincu l'arbitre de prendre cette décision.La feuille de matchCoupe de la Ligue (Demi-finales) / RENNES - PSG : 2-3Roazhon Park (28 620 spectateurs)Pelouse en bon étatArbitre : M.Lesage (6)Buts : D.Sakho (85eme) et Prcic (92eme) pour Rennes, Meunier (24eme), Marquinhos (53eme) et Lo Celso (58eme) pour le PSGAvertissements : I.Sarr (28eme), Prcic (65eme), H.Traoré (69eme) et Léa-Siliki (87eme) pour Rennes - Neymar (93eme) pour le PSGExpulsion : Mbappé (63eme) pour le PSGRennesAb.Diallo (4) - H.Traoré (5), (6), Gélin (5), Gnagnon (5), Baal (6) - André (cap) (5), Prcic (6) - Bourigeaud (5), Gourcuff (4) puis D.Sakho (46eme - 6), I.Sarr (5) puis Hunou (64eme) - Khazri (5) puis Léa-Siliki (70eme)N'ont pas participé : Koubek (g), Bensebaini, Danzé, BrandonEntraîneur : S.LamouchiPSGTrapp (5) - Meunier (6), Marquinhos (cap) (6), Kimpembe (5), Berchiche (5) - Verratti (6), Rabiot (5) puis L.Diarra (89eme), Pastore (4) puis Lo Celso (46eme - 6) - Di Maria (7) puis Nkunku (82eme), Mbappé (4), Neymar (6)N'ont pas participé : Areola (g), Kurzawa, N'Soki, CavaniEntraîneur : U.Emery

Vos réactions doivent respecter nos CGU.