Coupe de la Ligue (8eme de finale) : L'OM perd déjà une chance de gagner un titre à Rennes

Coupe de la Ligue (8eme de finale) : L'OM perd déjà une chance de gagner un titre à Rennes©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 21h05

L'OM a quitté mercredi la Coupe de la Ligue dès son entrée en lice, en s'inclinant à Rennes au bout de la séance de tirs au but (2-2, 4-3 TAB). Un épilogue logique au vu de la physionomie du match, même si les Marseillais n'ont pas été aidés par un arbitrage qui a réservé des surprises.

Le debrief L'OM a perdu le mojo en Coupe de la Ligue. Triple vainqueur de l'épreuve de 2010 à 2012, le club phocéen s'est fait sortir mercredi dès les huitièmes de finale, comme la saison dernière. Pire encore, Marseille a quitté la compétition pour son entrée en lice, avec une défaite à Rennes au bout de la séance de tirs au but (2-2, 4-3 TAB). Une élimination logique, tant la formation remaniée alignée par Rudi Garcia, avec sept changements par rapport à la victoire contre Saint-Etienne (3-0), n'a pas fait le poids. Les habituels titulaires n'ont pas réussi à la porter, à l'image de Morgan Sanson et de Florian Thauvin, très en retrait au regard de leur rendement des dernières semaines. Le manque d'automatismes et de repères s'est aussi clairement ressenti, chez un Yohann Pelé bien moins costaud qu'en 2016-17 et chez un Aymen Abdennour à la peine sans Adil Rami à ses côtés. Le tout a mené une grande fébrilité défensive et une incapacité à déséquilibrer Rennes, à part sur deux centres et sur coups de pied arrêtés. Les Bretons, justement, ont confirmé leur renouveau sous les ordres de Sabri Lamouchi. Après une première demi-heure difficile, où les Olympiens ont monopolisé le ballon dans des proportions qui pourraient se répéter samedi pour le Stade Rennais contre le PSG, les locaux ont haussé le ton. Un changement tactique a métamorphosé cette équipe, bien plus agressive au milieu et dangereuse offensivement par la grâce d'un Wahbi Khazri très inspiré. Elle a aussi eu la réussite avec elle, sur un but refusé à Kostas Mitroglou pour un hors-jeu inexistant. Elle a même failli se voir accorder un but fantôme sur une frappe lointaine de Benjamin André, avant que l'arbitre ne revienne sur sa décision après cinq minutes d'énorme confusion. Mais sur ce qu'elle a montré, la formation rennaise méritait de passer, bien plus que l'OM. Il a fallu la séance de tirs au but et deux arrêts d'Abdoulaye Diallo pour en arriver à ce verdict. Cruel mais juste pour les Marseillais, qui n'ont déjà plus que trois compétitions à leur calendrier. Le film du match12eme minute (1-0) Sakai déborde sur la droite et lance Njie sur son côté. Sans contrôle et à l'aveugle, l'international camerounais adresse un centre parfait qui atterrit sur la tête de Mitroglou. Oublié par Gélin, l'attaquant grec n'a plus qu'à battre A.Diallo à bout portant. 18eme minute Zambo Anguissa transperce la défense rennaise d'une passe plein axe que Baal ne peut qu'effleurer. Ça profite à Njie, qui se présente seul face à A.Diallo. Mais il oublie Mitroglou et Thauvin, jouant le coup en solitaire dans un angle fermé. Le gardien rennais s'interpose et la deuxième frappe de Njie, qui ne prenait pas la direction du cadre, est stoppée par Danzé. 23eme minute (1-1) Coup-franc excentré sur la gauche en faveur de Rennes. Khazri enroule son centre vers le point de penalty, où André reprend le ballon d'une volée du droit lui donnant une trajectoire lobée. Pris sur les appuis, Y.Pelé est battu. 38eme minute Khazri et Bensebaini combinent dans le couloir gauche, permettant au défenseur algérien d'adresser un centre au cordeau. Danzé devance Abdennour aux six mètres, mais il est gêné par l'international tunisien et ne peut reprendre comme il faut pour vaincre Y.Pelé à bout portant. 57eme minute (2-1) Bourigeaud envoie une longue ouverture vers Khazri, qui joue le un-contre-un avec Abdennour. Dans un angle fermé sur la droite, l'attaquant rennais voit sa frappe déviée par le défenseur tunisien, pris à contre-pied et battu au premier poteau. 61eme minute H.Traoré déboule en puissance sur la droite. Au bout de son débordement, l'ailier rennais adresse un centre parfait pour Khazri, qui vendange une énorme occasion en décroisant de trop sa tête aux six mètres. 63eme minute Suite à une récupération haute des Rennais, André envoie une frappe flottante de 25 mètres qui file vers la lucarne d'un Y.Pelé estomaqué. Mais elle heurte la barre, avant de retomber deux bons mètres devant la ligne. L'arbitre assistant signifie pourtant à Johan Hamel que le ballon est entré dans le but et lui recommande d'accorder le but. S'en suivent cinq minutes de confusion et de palabres qui aboutissent à l'annulation de cette décision. La fin d'un début de polémique. 77eme minute Corner pour l'OM sur la gauche. B.Sarr enroule son centre et Rolando dévie au premier poteau. Il prolonge jusqu'au second, où Mitroglou n'a plus qu'à terminer le travail de la tête. Mais l'attaquant grec est signalé en position de hors-jeu, à tort, alors qu'il était couvert par Maouassa. 81eme minute (2-2) Servi sur la droite, Njie contrôle bien et a tout son temps pour ajuster son centre. Germain passe devant Gnagnon et décroise magnifiquement sa reprise de la tête. Diallo ne peut rien faire et l'OM égalise avec l'aide du poteau droit. 82eme minute Sur l'engagement, H.Traoré et Khazri combinent avec un une-deux aux abords de la surface marseillaise. Le premier essaye d'enrouler son tir du gauche, mais ça manque d'effet pour attraper le cadre de Y.Pelé. Tops et flops TOP 3KHAZRI est bien l'homme à tout faire du Stade Rennais. Son absence à Metz s'était ressentie le week-end dernier et son retour a métamorphosé son équipe. Brillant dans le jeu dos au but, l'attaquant tunisien a en plus terminé la rencontre avec un but et une passe décisive, ce qui porte son total à six réalisations où il est impliqué sur ses quatre dernières apparitions toutes compétitions confondues. En pleine réussite depuis la fin novembre, ANDRE a confirmé sa forme étincelante avec un troisième but en trois semaines et il est passé tout proche du doublé d'un amour de frappe. Sa confiance a aussi impacté son jeu, avec une grande justesse technique dans tout ce qu'il a fait au milieu. NJIE n'a pas tout bien fait, à l'image de l'énorme occasion ratée par excès d'individualisme à 0-1 pour l'OM. Mais avec deux passes décisives, l'international camerounais camerounais a fait mieux que sauver sa soirée. A chaque fois qu'il joue, il trouve souvent un moyen d'être impliqué sur un but, ou plusieurs. Une vraie qualité pour un attaquant. FLOP 3 En souffrance d'un bout à l'autre du match face aux déplacements et à la vivacité de son compatriote Khazri, ABDENNOUR a coûté cher à son équipe d'une déviation malencontreuse prenant à contre-pied Y.Pelé. Le défenseur de l'OM continue de courir après sa meilleure forme. Un troisième match en sept jours, c'était probablement un de trop pour THAUVIN, après avoir été diminué à l'entraînement la semaine passée. L'homme plus de Marseille depuis le début de la saison a traversé la rencontre comme une ombre et a laissé sa place à l'heure de jeu à un Germain décisif. Un coaching gagnant de Garcia, qui s'était certainement trompé au coup d'envoi. Ce n'était pas la meilleure version de GOURCUFF. Encore loin de son meilleur niveau physique, celui qui était aligné devant a longtemps erré sur le terrain sans réellement peser sur les débats. S'il est légèrement monté en puissance après la pause, il est apparu globalement emprunté. Il faudra attendre pour que Rennes retrouver son numéro 28. Monsieur l'arbitre au rapport Ce n'est pas forcément de la faute de Johan Hamel, mais il a vécu une soirée très difficile au Roazhon Park. Sur les conseils d'un de ses arbitres assistants, il a d'abord accordé un but fantôme à Benjamin André, avant de revenir justement sa décision sous la pression de Marseillais qui avaient l'appui des images. Son autre assistant lui a ensuite signifié à tort une position de hors-jeu de Kostas Mitroglou sur une opportunité de 2-2. Heureusement que l'égalisation de l'OM a fini par venir. Sinon, ç'aurait été un véritable fiasco, d'autant que ses faits de jeu ont fait monter en tension un match longtemps bien maîtrisé par l'arbitre central. La feuille de matchCoupe de la Ligue (8eme de finale) : RENNES - MARSEILLE : 2-2 (4-3 TAB) Roazhon Park (20 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse bonne Arbitre : M.Hamel (3) Buts : André (23eme) et Khazri (57eme) pour Rennes - Mitroglou (12eme) et Germain (81eme) pour Marseille Tirs au but : Khazri (réussi), André (réussi), Gnagnon (réussi), Gélin (raté) et Bourigeaud (réussi) pour Rennes - Germain (réussi), Mitroglou (réussi), Ocampos (raté), B.Sarr (raté) et M.Sanson (réussi) pour Marseille Avertissements : H.Traoré (44eme) pour Rennes - Amavi (42eme) et Rolando (82eme) pour Marseille Expulsion : Aucune Rennes A.Diallo (6) - Danzé (cap) (6), Gélin (4), Gnagnon (6), Baal (non noté) puis Bensebaini (37eme / 6) - André (7), Bourigeaud (6), - H.Traoré (6), Gourcuff (4) puis Mexer (84eme), Hunou (5) puis Maouassa (59eme) - Khazri (7) N'ont pas participé : Koubek (g), Zeffane, Mubele, M.Amalfitano Entraîneur : S.Lamouchi Marseille Y.Pelé (4) - Sakai (5), Rolando (cap) (5), Abdennour (4), Amavi (5) puis B.Sarr (65eme) - Zambo Anguissa (6) puis Luiz Gustavo (76eme), M.Sanson (4) - Njie (7), Thauvin (4) puis Germain (65eme), Ocampos (5) - Mitroglou (5) N'ont pas participé : Escales (g), Rocchia, Rami, M.Lopez Entraîneur : R.Garcia

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
24 commentaires - Coupe de la Ligue (8eme de finale) : L'OM perd déjà une chance de gagner un titre à Rennes
  • merci l arbitre un but refuse pour hors imaginaire pour Marseille et un but presque validé un metre avant la cage vivement la video pour ne plus se faire enfler par des arbitres de seconde zone

  • le soucis c'est que toute les equipes qui vpont jouer a Rennes se font enfler !! ça pu la corruption vu les enormes erreurs ! (je rappelle quu'n but a failli etre validé alors que le ballon est retombé 1m devant la ligne !) chercher l'erreur

  • C est souvent qu il y a des erreurs d arbitrage,des fois on est avantagé,d autres fois c est le contraire,mais c est valable pour toutes les équipes

  • honte aux abrites

  • honte aux abrites