Le stade de la finale est déjà un lieu qui compte dans le sport français

Le stade de la finale est déjà un lieu qui compte dans le sport français©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 31 mars 2017 à 08h41

Pour la première fois en 23 éditions, la finale de la Coupe de la Ligue ne se déroulera pas au Parc des Princes ou au Stade de France.

La Ligue de football professionnel a choisi l'an passé de délocaliser l'événement, et c'est le Parc OL de Décines qui aura l'honneur d'accueillir ce match samedi, en attendant le Matmut Atlantique de Bordeaux l'année prochaine et le Stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq en 2019. Et même si l'OL a été éliminé dès les huitièmes de finale de la compétition, la perspective de voir évoluer les deux meilleures équipes de France a motivé les habitants de Lyon et sa région, puisque le stade de 59 186 places sera plein. Pourtant, le PSG a demandé 12 000 places pour ses supporters et l'AS Monaco 6 000. Il restait donc plus de 41 000 places à vendre au grand public. Et elles ont toutes trouvé preneur. Le pari tenté par la Ligue est donc réussi pour cette année. Reste à savoir si cela sera le cas les saisons prochaines si l'affiche n'est pas aussi prestigieuse... On peut également se demander si un PSG-Monaco aurait fait le plein à l'Orange Vélodrome ou à l'Allianz Riviera, par exemple.

Du foot, du rugby, du hockey sur glace..., le Parc OL est multifonction

En attendant, cette finale de Coupe de Ligue est une belle récompense pour le stade de l'Olympique Lyonnais, qui a multiplié les événements depuis son inauguration le 9 janvier 2016. En quinze mois d'existence, l'enceinte de Décines a vu du beau spectacle ! Les supporters de l'OL n'avaient déjà pas beaucoup à se plaindre quand ils étaient à Gerland, mais depuis que leurs joueurs ont élu domicile au Parc OL, les buts pleuvent ! Les Lyonnais ont en effet marqué 89 buts en 32 matchs toutes compétitions confondues à Décines, soit près de 2,8 buts par match. Et le club du président Aulas n'est pas le seul hôte du stade. Pendant le dernier Euro, le Parc OL a également accueilli six matchs, dont le huitième de finale entre la France et l'Irlande, et la demie entre le Portugal et le pays de Galles. On n'oublie pas non plus les matchs de l'OL féminin, les finales de Coupes d'Europe de rugby 2016 ou encore le Winter Game de hockey sur glace 2016. Et bien sûr les concerts de Christophe Maé, Rihanna ou Coldplay. Le Parc OL, troisième stade français en termes de capacité, est déjà devenu un lieu à la mode, et il aura droit en mai 2018 à l'une des plus hautes récompenses pour un stade de football, puisqu'il accueillera la finale de la Ligue Europa. En attendant la Coupe du Monde féminine 2019 et (éventuellement) les JO 2024...

 
15 commentaires - Le stade de la finale est déjà un lieu qui compte dans le sport français
  • une chose me parait evidente c'est que le lieu de la finale ne peut pas etre la ville de l'un des 2 finalistes,suaf si les 2 clubs sont de la meme ville sauf si accord entre les parties

  • Belle défence REFERE dommage pour ton pote mais ca ne change rien a mes yeux il est comme les journalistes il est la pour foutre la merde

    les supporters de l'Olympique chinois de Lyon réclament du respect pour leur club et leur président , qu'ils en montrent pour d'autres clubs en L1.

  • Sauf que la il n'est pas question de changement de terrain pour que chaque région puisse profiter d'une finale mais bien du problème AULAS cela ne c'est jamais fait dans une autre région et voila que AULAS a fait construire un nouveau stade que systématiquement la finale va ce jouer dans son enceinte alors pourquoi et bien c'est tres simple il a le monopole de tout ce qui touche au football pour preuve maintenant qu'il a était élu il veut se mêler de l'affaire BENZEMA vous trouvaient pas vous que cela va trop loin il veut tout avoir dans sa main parce qu'il est jaloux pour vous dire la France aime plus les stephanois que les lyonnais et ca sa le bouffe

    vous avez du mal lire l'article ...il ya aura bien désormais un turn over organisé : Bordeaux en 2018 , Lille en 2019 , pourparlers en cours pour les années 2020 et 2021 avec Marseille et St etienne. Aulas n'a donc rien à voir avec ce choix

  • aux grincheux qui me disent que qsg ne jouait pas à domicile je vous rappelle seulement que toutes les finales avant 1998 se faisaient au parc des princes et ensuite au stade de france ,IL EST VRAI QUE LES 15 KILOMETRES QUI SEPARENT LE PARC ET LE STADE SONT LE BOUT DU MONDE POUR LES PARIGOTS .Ne soyez pas inquiets que la finale se fasse à Lyon ou ailleurs , si l 'arbitre peut siffler un péno pour le qsg il ne se gênera pas , ils sont tellement nuls vos bourrins millionnaires que l'on ne peut pas se permettre de prendre une nouvelle raclée par plus fort qu'eux hahahahaa , peut être que l 'année prochaine la finale sera à Doha vous jouerez à domicile vraiment

  • Bonjour,
    c'est avec intérêt que je suis vos réflexions relatives au lieu de la finale de tradition à Paris . Personnellement je suis plutôt favorable à un turn over des lieux de finale qui permet à un public différent d'assister à cette finale chaque. En France comme dans beaucoup de pays et comme le fait d'autre sport ( le rugby notamment) , les finales ont lieu dans un stade de la capitale et personne là bas ne s'en offusque même si un club de la dite capitale va en finale.
    Je voudrais dire et rappeler que les lieux de finale sont désignés le plus souvent avant le début de la compétition , donc à un moment ou personne ne sait qui ira en finale. Donc dire dans le cas présent qu'une finale désignée à Paris dès le mois de septembre l'est pour avantager le PSG est excessif et pour le moins non objectif . Demain la finale est à Lyon , c'est une bonne chose pour le turn over et pour le lieu et le club résident ( très belle enceinte , histoire du club local) mais si par bonheur pour lui Lyon avait pu être en finale , donc chez lui,, subirait il la même critique? Si oui elle serait aussi excessive que pour celle émise à l'encontre du PSG.
    Le même principe de désignation en amont de la compétition vaut pour les coupes d'europe de foot , de rugby, de basket , de hand, de volley ...personne n'y trouve à redire et pourtant combien de finales ont vu un club du pays de ce lieu disputer cette finale. Pour avoir dirigé une finale de CF à Paris et donc avoir vécu cet instant au milieu des acteurs je peux vous dire qu'en finale peu importe le lieu, le score , le fait d'avoir bien joué ....seul la victoire compte et sera belle!
    Pour clore je me permets un petit message à Lugdunum dont je respecte l'opinion. Je suis surpris qu'il semble se satisfaire que 40 000 lyonnais pourrait être contre le PSG. Ils ont en le droit comme être contre toute autre éuipe , mais tel que relaté celà semble aller de soi. Si tel est le cas ( mais sans doute une erreur d'interprétation de ma part) cette réflexion fait un peu préjugé.Personnellement je vais chaque année voir la finale de la CF , et je n'ai jamais ressenti de rejet de l'une ou l'autre équipe de la part du public neutre qui y assistait ( je ne parle pas des supporters de chacune des équipes) sauf lorsqu'il y avait un petit poucet face à un gros.
    Ne pouvant regarder la finale de cette coupe de la ligue , je vous souhaite une bonne rencontre à tous.

    refere
    Bonjour à vous et bravo pour votre commentaire posé et assez juste dans son ensemble!
    Pour ce qui concerne mon commentaire, je n'ai pas manifesté une quelconque satisfaction de voir 40 000 supporters supportant Monaco, mais j'ai évoqué des faits, qui à Lyon sont connus!
    Quant à moi je ne supporte ni Monaco ni Paris je reste neutre, et d'ailleurs je ne fais pas parti des 40 000 spectateurs qui iront aux stade, car cette finale ne me fait pas plus vibrer que cela!
    Je pense même que je ne la regarderai même pas à la télé, c'est dire!

    honnête de votre part, Lugdunum.Bravo à vous.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]