Coupe de la Ligue : Villas-Boas en colère après l'élimination de Marseille

Coupe de la Ligue : Villas-Boas en colère après l'élimination de Marseille©Media365

Rédaction , publié le mercredi 30 octobre 2019 à 23h35

Mercredi soir, Andre Villas-Boas était très mécontent des siens suite à la défaite de Marseille à Monaco en Coupe de la Ligue (2-1).

Dimanche dernier, après le Clasico perdu contre le PSG, Andre Villas-Boas avait évoqué sa « fierté » devant la deuxième période réussie par ses joueurs. A Monaco mercredi soir en Coupe de la Ligue, l'entraîneur de l'OM a de nouveau préféré la deuxième à la première mi-temps. Et pour cause, quand ils sont rentrés au vestiaire, ses joueurs étaient menés de deux buts par l'ASM. Un écart qu'ils n'ont pas pu surmonter (2-1). « On a raté toute la première mi-temps. On n'a pas été bons. On a manqué d'intensité et d'agressivité. On a payé très cher cette première période, a analysé AVB sur Canal+Sport. On a tout donné en deuxième période, on a mouillé le maillot mais avec deux buts de retard c'était difficile. Notre problème, c'est qu'on rate toujours une mi-temps. C'est dommage parce que c'est un match qu'on aurait très bien pu gagner. »

Villas-Boas : « Aux joueurs d'apporter une réponse aux supporters »

Avant d'affronter Lille et Lyon en une semaine, l'OM manque donc une belle occasion de se rassurer. Dans le jeu, d'une part, mais aussi sur le plan comptable, d'autre part. « C'est une compétition dans laquelle on voulait bien figurer. Est-ce inquiétant ? On cherche un style de jeu, une structure. On vient de récupérer Dimitri Payet après quatre matchs de suspension. Mais c'est vrai qu'aujourd'hui la victoire devient plus importante que la performance. Mais pour gagner il faut combattre davantage, avec plus d'agressivité et plus d'intensité », explique Andre Villas-Boas, toujours au micro de la chaîne cryptée. Les Marseillais se savent désormais attendus au tournant pour ne pas replonger dans la crise. « C'est aux joueurs d'apporter une réponse aux supporters qui, eux, ont été là pour nous aujourd'hui », a même prévenu le Portugais avant de tourner les talons mercredi soir à Monaco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.