Coupe de la Ligue : Qui pour prendre la relève de Gueugnon ?

Coupe de la Ligue : Qui pour prendre la relève de Gueugnon ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 29 octobre 2019 à 07h15

Depuis l'exploit de Gueugnon en 2000, aucun club de Ligue 2 n'a réussi à soulever la Coupe de la Ligue. Pour la dernière édition, un des pensionnaires de l'antichambre de la L1 y arrivera-t-il ?

Pour la dernière édition de la Coupe de la Ligue, tous les clubs de Ligue 1 nourrissent des ambitions élevées. Il faut dire que les différents clubs de l'élite ont été motivés par la performance de Strasbourg la saison dernière, qui avait profité du faux-pas du PSG dès les quarts de finale pour mettre fin à l'hégémonie du club de la Capitale. Mais vingt ans après l'exploit de Gueugnon, seul club de Ligue 2 à avoir soulevé le trophée, un club de deuxième division peut-il reproduire pareille sensation ? Sur le papier, la mission s'annonce évidemment compliquée. Elle l'est encore plus au regard des tours précédents, qui ont déjà servi à un sérieux écrémage.

Bazdarevic : « J'aimerais bien gagner la dernière »

En effet, au moment où la plupart des clubs de Ligue 1 entrent en lice pour les 16emes de finale, il ne reste plus que quatre équipes de Ligue 2 en lice, auxquelles il faut ajouter Bourg-en-Bresse, unique rescapé du National 1. Et parmi les clubs du deuxième échelon qui seront sur le pont en Coupe de la Ligue cette semaine, seul Lens semble avoir les épaules pour poursuivre sa route (Lorient, Guingamp, Caen, Sochaux ou Auxerre ont déjà pris la porte). Deuxièmes en championnat, les Sang et Or devront toutefois aller chercher leur qualification sur la pelouse de Nîmes. « Le pire tirage possible » aux yeux de Philippe Montanier, qui espère qu'un exploit en terre gardoise « donnera des ailes » à ses joueurs.

Après Lens mardi, ce sera au tour du Mans, du Paris FC et de Niort mercredi. Quatre clubs qui réalisent un premier tiers de championnat délicat en Ligue 2, puisque le mieux classé, Niort, est 14eme, tandis que Le Mans et le Paris FC sont relégables. Le club de la Capitale, en déplacement à Nantes, rêve d'une épopée pour se changer les idées. « Je n'ai jamais bien réussi dans cette compétition en tant qu'entraîneur principal. J'aimerais bien gagner la dernière même si ça va être très, très difficile », a souri Mecha Bazdarevic devant la presse lundi. Le Mans, qui accueillera Nice, n'a pas non plus été gâté par le tirage au sort. Niort, qui recevra Toulouse, parait un peu mieux armé.

Vannes seul finaliste malheureux

Il faudra de toute façon un alignement de planètes très favorable pour espérer voir un club de Ligue 2 aller loin en Coupe de la Ligue cette saison. Car en plus du PSG, des grosses écuries comme Marseille et Monaco n'ont pas de Coupe d'Europe à jouer cette année et pourront donc, a priori, se focaliser davantage sur les épreuves nationales. Sans compter que le passé récent ne plaide pas en faveur des équipes de deuxième division. Si Gueugnon en est le seul représentant à avoir inscrit son nom au palmarès, personne n'a atteint la finale depuis Vannes en 2009. Dans la décennie en cours, la meilleure performance revient à Troyes, demi-finaliste en 2013-14.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.