Coupe de la Ligue - PSG : Confirmer pour Kylian Mbappé, ce n'était déjà pas gagné

Coupe de la Ligue - PSG : Confirmer pour Kylian Mbappé, ce n'était déjà pas gagné©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 31 mars 2018 à 08h30

La première saison au PSG de Kylian Mbappé est parfois jugée durement, à l'aune de ses statistiques et de son impact à Paris. Mais à seulement 19 ans, le natif de Bondy est tout simplement dans la continuité de ce qu'il avait réalisé à Monaco. Ce qui est déjà une performance en soi.

Kylian Mbappé ne doit s'en prendre qu'à lui-même. Mais il doit vivre avec une malédiction : celle des surdoués qui seront rarement à la hauteur des attentes placées en eux. Joueur majeur du champion de France en titre et demi-finaliste de Ligue des Champions, avec six buts en autant de matchs en phase finale de la compétition, il a éclos la saison passée à Monaco. Ses statistiques mirobolantes (26 buts et 14 passes décisives), malgré un statut de joker de luxe jusqu'en février, en avaient fait la nouvelle coqueluche du football français. Dans la foulée, son transfert au PSG pour 180 millions d'euros avait fait naître les plus grands espoirs. Associé à Neymar, il devait faire partie de ce groupe à même d'emmener le club de la Capitale jusqu'à un dernier carré européen, a minima. Une ambition qui a abouti à un échec après que son partenaire brésilien l'ait délaissé en chemin à cause d'une fissure au pied droit.Jardim : « Je ne le vois pas meilleur maintenant »L'élimination précoce en Ligue des Champions contre le Real Madrid, après un match retour où Mbappé est passé à côté comme l'immense majorité de ses coéquipiers, a validé une sensation quasi unanime : la saison du natif de Bondy devrait être jugée comme une déception. D'abord parce que son attitude est ressentie comme moins positive. Il n'arbore plus toujours ce sourire qui ne le quittait jamais à Monaco, il apparaît plus nerveux et moins spontané qu'à ses débuts chez les pros. Ensuite parce que ses chiffres n'ont pas connu une réelle hausse. 19 buts et 14 passes décisives toutes compétitions confondues : il est parti pour finir dans les deux catégories à des hauteurs proches des standards établis avec Monaco, alors même qu'il a cette fois disputé une saison pleine. « Je ne le vois pas meilleur maintenant que par rapport aux six derniers mois de la saison passée », a même soufflé Leonardo Jardim vendredi en conférence de presse, à la veille de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et l'ASM au Matmut Atlantique (21h05).Mbappé avait plus de chances d'échouerIl est clair que sa progression ne saute pas aux yeux. Mbappé paie en partie son exil sur un côté, après s'être installé dans l'axe sur le Rocher, ce qui participait à son influence sur le jeu offensif monégasque. Il devait aussi digérer son statut de deuxième joueur le plus cher de l'histoire, son retour auprès des siens en région parisienne et la vigilance nouvelle des adversaires à son égard. A bien y regarder, aux côtés de Neymar et d'Edinson Cavani, deux gloutons qui ont pour habitude de ne laisser que les miettes, le numéro 29 parisien avait bien plus de chances d'échouer que de réussir pour sa première saison parisienne. Et pourtant, tout n'est pas si noir dans le tableau. Par exemple, Mbappé a confirmé sa faculté à être décisif dans les grands matchs, comme à Santiago-Bernabéu contre le Real Madrid (3-1) ou dans le Clasico face à l'OM fin février (3-0).Glik : « Il deviendra encore meilleur avec les années »Il a aussi pris une autre dimension chez les Bleus et sort d'un rassemblement réussi, avec deux prestations brillantes contre la Colombie (2-3) puis en Russie (1-3). Même son bilan en club n'est pas si négatif, en dépit de la nécessaire adaptation à un nouvel environnement et de l'intégration à un vestiaire de stars. Après tout, confirmer dans ce contexte tout le talent entrevu sur la phase retour de la saison passée, c'est déjà une performance en soi. Surtout à seulement 19 ans, alors que ce qu'il avait réalisé de novembre à mai aurait pu relever de feu de paille. « Kylian a fait le choix d'aller à Paris pour franchir un cap, a lancé Kamil Glik. C'est un jeune joueur de qualité, avec beaucoup de potentiel. C'est un garçon intelligent, je suis persuadé qu'il deviendra encore meilleur avec les années. » En effet, l'aventure parisienne de Mbappé n'en est qu'à son commencement. Et si cette saison est un échec, alors la suite s'annonce radieuse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.