Coupe de la Ligue : Lyon se fait un peu de bien

Coupe de la Ligue : Lyon se fait un peu de bien©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mercredi 18 décembre 2019 à 20h35

L'OL s'est offert une petite parenthèse enchantée mercredi, en dominant largement Toulouse (4-1) en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue.

Deux défaites de rang en Ligue 1, des incidents à l'issue du match face à Leipzig (2-2), les graves blessures de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde contre Rennes (0-1)... Ces derniers temps, il ne faisait pas bon évoluer au Groupama Stadium pour l'Olympique Lyonnais. Ce mercredi, les Gones pouvaient profiter de la réception de Toulouse en huitième de finale de la Coupe de la Ligue pour retrouver le sourire à domicile. Et ils n'ont pas manqué de le faire (3-1). Opposés à une formation haut-garonnaise engluée dans une spirale dramatique (huit défaites d'affilée en championnat) et devant des tribunes clairsemées, les joueurs de Rudi Garcia ont très rapidement pris les devants, Bertrand Traoré n'ayant eu besoin que d'une poignée de secondes pour tromper Mauro Goicoechea (2eme). Quelques minutes plus tard, c'est Jean Lucas qui, d'une frappe lointaine, a surpris un portier toulousain pas franchement souverain (17eme).

Muet en L1, Traoré voit double

Mise en confiance par ce break vite réalisé, l'équipe rhodanienne a pu dérouler son football en première période, grâce notamment à des jeunes pousses décomplexées (Amine Gouiri, Rayan Cherki). Mais l'OL a un peu tardé à revenir des vestiaires et Manu Koné, d'une tentative croisée, est parvenu à remettre les Violets dans la partie (48eme). Un sursaut d'orgueil éteint dans la foulée par Bertrand Traoré, dont le tir du droit dans une position excentrée a fait mouche (57eme). Auteur de son premier doublé de la saison, le Burkinabé - qui n'a toujours pas marqué en L1 - a ainsi mis ses partenaires sur la voie de la qualification pour les quarts de finale. Une qualification définitivement entérinée par Martin Terrier dans le temps additionnel (91eme). Une nouvelle fois plombé par ses errements défensifs, le TFC ne réussit quant à lui toujours pas à relever la tête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.