Coupe de la Ligue - Lens : Alain Casanova refuse d'entendre parler d'une démission

Coupe de la Ligue - Lens : Alain Casanova refuse d'entendre parler d'une démission©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 08 août 2017 à 23h50

Décrié par une partie des supporters lensois qui réclament son départ, Alain Casanova a assuré qu'il ne quitterait pas le RCL après la qualification de ses joueurs pour le deuxième tout de la Coupe de la Ligue mardi soir.

Lens est passé tout près de la crise de nerfs mardi soir. Longtemps mené par Ajaccio en Coupe de la Ligue, le club artésien est parvenu à renverser la situation dans le dernier quart d'heure pour rallier le deuxième tour de la compétition (2-1). Un soulagement après les deux défaites en championnat en autant de journées. Surtout pour un homme, Alain Casanova, entraîneur fragilisé et contesté par le public de Bollaert. « Personne ne vit très bien cela. Mais j'ai les épaules larges. Ce qui compte, c'est que mes joueurs soient préservés, soient bien. Qu'ils aient envie d'amener ce club en Ligue 1. On pourra m'attaquer, j'ai les épaules larges, a répété l'ancien coach de Toulouse après la qualification de son équipe. On peut trouver que c'est dur ou non. C'est comme ça. On le vit. Je veux que mes joueurs soient capables de manifester et de mettre en place leur jeu. Cela ne me fera pas changer. »
Casanova : « Je suis quelqu'un qui reste debout »
Malgré les demandes répétées de départ venues des tribunes, Alain Casanova n'entend pas démissionner. « Aujourd'hui, ne comptez pas sur moi pour me voir partir, a clarifié l'entraîneur lensois en conférence de presse mardi soir. Je suis quelqu'un qui reste debout. On a essayé de faire de notre mieux la saison passée. Cela a tenu à pas grand-chose. Je ne suis pas un moins bon entraîneur pour ne pas être monté pour un point que j'aurais pu être un très bon à la place d'Amiens ou de Troyes. » Il tentera maintenant de permettre aux Sang et Or de prendre leurs premiers points en championnat, samedi après-midi sur la pelouse de Sochaux (15h00) pour le compte de la troisième journée de Ligue 2.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.