Coupe de la Ligue (1er tour) : Lens déjà sous pression face à l'AC Ajaccio

Coupe de la Ligue (1er tour) : Lens déjà sous pression face à l'AC Ajaccio©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 08 août 2017 à 07h00

Battu lors des deux premières journées de Ligue 2, le RC Lens affiche un niveau bien loin de ses ambitions de retour dans l'élite. Affaibli par un Mercato tardif, Alain Casanova se sait déjà sous pression au moment d'accueillir l'AC Ajaccio en Coupe de la Ligue ce mardi soir (21h00).

Privé de retour dans l'élite dans le temps additionnel de la dernière journée de Ligue 2 en mai dernier, Lens souhaite rattraper le temps perdu en terminant à l'une des deux premières places du championnat cette saison. Avec un budget de 41 millions d'euros, soit plus du double de son dauphin en la matière (Auxerre, 20 M€), le club artésien s'est donné les moyens d'écraser la concurrence. Pourtant, le début de saison des hommes d'Alain Casanova ressemble à un mauvais film. Battus à Auxerre (1-0) lors de la première journée, les Sang et Or ont chuté vendredi dernier à domicile contre Nîmes (1-2), en encaissant deux buts dans les cinq dernières minutes. Un revers rageant auquel il faut ajouter la grave blessure de la principale recrue de l'été, Mouaad Madri, victime d'une fracture du tibia.
Martel sort déjà du bois
Le Franco-Marocain ne retrouvera donc pas Ajaccio, que le RCL accueille ce mardi soir pour le compte du premier tour de la Coupe de la Ligue (21h00). Un rendez-vous déjà crucial pour éviter une première quinzaine de compétition cauchemardesque. Décrié par certains supporters, Alain Casanova a tenté d'appeler au calme avant la rencontre. « Ça ressemble à la situation de la saison dernière. On aurait aimé avoir l'effectif au complet plus rapidement. Il y a beaucoup de travail à fournir pour amener les joueurs tous à un même niveau. Sur les deux matchs effectués, cela ne tourne pas en notre faveur. Ça aurait pu. On aurait pu avoir 4 voire 6 points », se défend l'ancien coach toulousain. Mais ce dernier se sait déjà sous pression. Gervais Martel l'a admis à demi-mots le week-end dernier, dans des propos relayés par La Voix du Nord : « Le début de saison est compliqué. Ça serait idiot de ne pas constater cela. A nous de rectifier le tir. A tout le monde, y compris au coach, dans les heures qui viennent ».
Chantôme pour relancer la machine
Pour repartir de l'avant, Lens compte sur Clément Chantôme, qui va arriver en provenance de Rennes. « Dans le profil, c'est celui qu'on souhaitait pour remplacer l'influent et presque indispensable Benjamin Bourigeaud », a confié Alain Casanova lundi. D'autres recrues pourraient suivre. « Deux ou trois », selon l'entraîneur nordiste. Car malgré son budget gargantuesque, le RCL n'a pas été très actif sur le marché des transferts. Outre Madri, déjà out, des joueurs méconnus du grand public sont arrivés, à l'instar de Lendric, Tasoulis, Dankler et Lemos. Des éléments qui devront vite se mettre dans le bain pour éviter que la situation ne dégénère. Car après la parenthèse de la Coupe de la Ligue, Lens se frottera à Sochaux et Brest en championnat. Deux gros morceaux qui n'ont qu'une envie : enfoncer un concurrent direct à la montée.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Coupe de la Ligue (1er tour) : Lens déjà sous pression face à l'AC Ajaccio
  • c'est pas encore pour cette année que LENS va monter, les joueurs sont là pour le fric pas pour le maillot !!!!

  • Si ce club continue d'avoir a sa tête le mafieux de Martel, il va finir comme Bastia.....

  • Ah Cazanova ! LEADER SHIP !!! Oh Toulouse , que des ambitions ...