Cardinale héros d'un soir, Amiens sans sourciller

Cardinale héros d'un soir, Amiens sans sourciller©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 23h42

Grâce à un Yoan Cardinale décisif lors de la séance de tirs au but, Nice écarte Lille (1-1, 2-3 t.a.b.) et s'invite en quarts de finale. Tombeur de Tours (2-1), Amiens s'invite également parmi les huit derniers prétendants à la victoire finale dans cette Coupe de la Ligue.

Ses pépins physiques et, surtout, son entame de saison pour le moins délicate lui ont valu d'être relégué sur le banc des remplaçants. Titularisé à Lille ce mercredi soir, Yoan Cardinale n'a pas manqué l'occasion de se rappeler au bon souvenir de son entraîneur et des supporters niçois. Le portier azuréen s'est en effet distingué lors de la séance des tirs au but, en repoussant les tentatives de Luiz Araujo et de Junior Alonso. Un peu plus tôt, il n'avait cependant rien pu faire face à Araujo, qui l'avait fusillé à bout portant pour ouvrir le score (7eme). Dans la foulée de ce bon début de rencontre, les Lillois ont profité de l'attentisme et des largesses défensives du Gym pour se créer d'autres situations intéressantes en contre, sans réussite néanmoins. Nice surfe toujours sur la dynamique du succès Les hommes de Lucien Favre ont montré un autre visage au retour des vestiaires. Servi par Arnaud Souquet, Mario Balotelli a trompé la vigilance d'un Kouakou Koffi irréprochable jusque-là, remettant ainsi les deux équipes à égalité (58eme). Le tableau d'affichage n'a ensuite plus bougé, en dépit d'une emprise grandissante des Aiglons sur la rencontre. La différence s'est donc faite aux tirs au but, un exercice dans lequel les Dogues ont failli (frappe non cadrée d'Yves Bissouma en plus des deux arrêts de Cardinale). Du côté de l'OGCN, seul Wylan Cyprien, qui n'effectuait que sa deuxième apparition depuis son retour de blessure, s'est loupé. Pas de quoi remettre la qualification des Niçois, qui surfent toujours sur leur dynamique très positive (trois succès d'affilée en L1). Pour Lille, cette élimination, qui intervient au lendemain de l'interdiction de recrutement infligée par la DNCG, ne fait qu'ajouter un peu de noirceur à un tableau déjà bien sombre. Amiens a fait le boulot Dans le même temps, Amiens a confirmé ses bonnes dispositions actuelles en dominant Tours (2-1). Mis sur de bons rails par Bachibou Koita (16eme), les Picards ont fait un grand pas vers la qualification juste avant la pause grâce à une réalisation d'Emmanuel Bourgaud (45eme+1). Héros de la montée en mai dernier (il avait inscrit le but de la victoire à Reims au bout du temps additionnel), ce même Bourgaud a touché la transversale sur coup-franc après la reprise (50eme). Daniel Mancini, lui, s'est montré un peu plus précis dans cet exercice (90eme), mais il était trop tard et les Tourangeaux n'ont pas pu revenir (2-1). Blotti dans le ventre mou de la Ligue 1 et qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, l'ASC réalise sans doute une première partie de saison bien supérieure à ses attentes. Au contraire du TFC, englué au fin fond du classement de la Ligue 2 avec seulement cinq petits points au compteur.

 
0 commentaire - Cardinale héros d'un soir, Amiens sans sourciller
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]