Bordeaux : Gourvennec accuse le coup

Bordeaux : Gourvennec accuse le coup©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 12 décembre 2017 à 22h31

Mal en point en championnat, Bordeaux s'est enfoncé ce mardi en quittant la Coupe de la Ligue dès son entrée en lice sur la pelouse de Toulouse (2-0).

Un revers de plus pour l'équipe de Jocelyn Gourvennec, en perdition depuis quelques semaines. Le coach aquitain veut maintenant terminer l'année de meilleure manière avant de faire un bilan. « Il reste deux matchs, on va travailler pour prendre des points, après, le bilan, on le fera à la trêve. Il faut rebasculer en L1, refaire tourner le compteur et retrouver un peu de couleur dans un championnat où c'est difficile en ce moment », a soufflé Jocelyn Gourvennec en conférence de presse. A Bordeaux, sa situation devient de plus en plus inconfortable avec des supporters hostiles et des joueurs sur lesquels aucun ressort ne semble fonctionner. « La situation est pesante quand vous êtes dans une mauvaise période qui dure et que ça ne sourit pas beaucoup. Mon rôle c'est de titiller un peu les joueurs mais c'est aussi de leur permettre de garder confiance dans une période qui n'est pas facile. Il faut se battre, il n'y a pas d'autre voie de passage aujourd'hui », estime-t-il, alors que les Girondins affronteront Nice et Montpellier avant les fêtes. Même s'il a reconnu ne pas être « insensible » aux sifflets et aux chants réclamant sa démission, l'entraîneur bordelais a refusé de s'avouer vaincu. « Il n'y a que le terrain qui fera avancer les choses. Je ne veux pas commenter, me plaindre. J'ai envie de me battre avec mon staff, avec mon groupe, il n'y a que ça qui m'intéresse », a conclu l'ancien coach de Guingamp, confronté à ce genre de situation pour la première fois de sa carrière d'entraîneur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU