Coupe de France : Monaco bat facilement Saint-Pryvé-Saint-Hilaire

Coupe de France : Monaco bat facilement Saint-Pryvé-Saint-Hilaire©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 20 janvier 2020 à 22h57

Face aux amateurs de Saint-Pryvé-Saint-Hilaire ce lundi, L'AS Monaco n'a pas tremblé pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe de France (3-1).

L'AS Saint-Etienne connait l'identité de son adversaire en huitièmes de finale de Coupe de France : il s'agira de l'AS Monaco. Le club de la Principauté a fait respecter la logique en s'imposant assez facilement à Saint-Pryvé-Saint-Hilaire, ce lundi, pour la dernière affiche de ce tour. Pour cela, les hommes de Robert Moreno se sont chargés de tuer le suspense dès le premier acte, maîtrisé dans les grandes largeurs. Et ils le doivent en grande partie à Keita Balde et Wissam Ben Yedder.

Keita Balde décisif, Ben Yedder toujours inspiré

L'ancien attaquant de la Lazio est revenu au premier plan depuis le changement d'entraîneur. Titularisé ce lundi soir, Keita Balde a pris la lumière. C'est lui qui a débloqué la situation d'une tête à bout portant après une première tentative de Jovetic (0-1, 11e). C'est lui, encore, qui a permis à l'ASM de faire le break sur un service impeccable de Wissam Ben Yedder peu avant la demi-heure de jeu (0-2, 28e). L'affaire était déjà presque pliée. Et l'enthousiasme des pensionnaires de National 2 bien douché.

Mais Monaco ne s'est pas arrêté là. Passeur, l'intenable Ben Yedder a ensuite retrouvé son costume de buteur en inscrivant le troisième but monégasque avant la mi-temps. Servi par Aguilar, l'international français a réalisé un enchaînement de haute volée pour se mettre en position de frappe et délivrer un tir qui a fait mouche (0-3, 36e).



Les hommes de Moreno ont tranquillement géré cet avantage jusqu'à la mi-temps, avant de revenir des vestiaires avec l'idée de temporiser. Cela a engendré une seconde période plus terne.

Saint-Pryvé-Saint-Hilaire a sauvé l'honneur

Il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir une nouvelle opportunité digne de ce nom. Mais l'ancien Parisien Augustin, bien décalé sur le côté droit, a vu sa frappe surpuissante s'écraser sur le poteau à l'heure de jeu (59e). Les Monégasques ont encore levé le pied. Et les locaux en ont profité pour sauver l'honneur et donner un peu de bonheur à leur public. Carnejy Antoine, laissé seul sur un coup-franc indirect, a réduit l'écart d'un but opportuniste (1-3, 82e). Le score n'a plus évolué. Monaco rejoint donc le PSG, l'OM ou l'OL dans ce tableau des huitièmes de finale, où le club de la Principauté retrouvera les Verts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.