Coupe de France (32emes de finale) : Le PSG a débuté 2018 par un festival à Rennes

Coupe de France (32emes de finale) : Le PSG a débuté 2018 par un festival à Rennes©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 07 janvier 2018 à 23h00

Avec un doublé pour chacun de ses trois attaquants, le PSG a atomisé Rennes dimanche en 32emes de finale de la Coupe de France (1-6). Une démonstration qui permet aux Parisiens d'envoyer déjà un message fort à ses adversaires directs sur la scène nationale.

Le debrief Non, la trêve hivernale n'a pas coupé le PSG dans son élan. A en juger par sa prestation à Rennes dimanche en 32emes de finale de la Coupe de France (1-6), elle lui aurait même permis de recharger les batteries et d'en être que plus dangereux. Les Parisiens ont accompli une nouvelle démonstration de force en terre bretonne, trois semaines après s'être déjà baladés au Roazhon Park en L1 (1-4). Au bout d'une semaine marquée par les retards du duo Cavani - Pastore et la polémique sur leur reprise tardive de l'entraînement, ils ont donné la plus limpide des réponses : il ne faut pas se faire de souci pour eux, ils savent ce qu'ils font. La qualité de leur première période de dimanche l'a fait immédiatement dans leur panthéon personnel de la saison. Implication des deux côtés du terrain, justesse technique, intelligence dans les déplacements et altruisme dans la surface adverse : tout y était. Sans un Abdoulaye Diallo en réussite, il y aurait eu bien plus que 0-4 à la pause. Dépassés à chaque accélération parisienne, à l'image d'un Romain Danzé qui a rarement autant fait son âge, les Rennais ont joué le rôle du Petit Poucet opposé à un club de l'élite. Sauf qu'ils avaient assuré qu'on ne les y reprendrait pas après leur premier acte sans conviction en championnat. Ils ont finalement remis ça, en pire... Comme en L1, ils ont bien réagi à l'orgueil après la pause, s'appuyant aussi sur un PSG bien moins concerné et concentré, tombant dans la facilité au fil des minutes. Un mal récurrent chez les Parisiens, comme ce but concédé sur un penalty largement évitable et qui a porté sept matchs de suite la série de rencontres sans clean-sheet toutes compétitions confondues. Vexés, les hommes d'Unai Emery ont alors remis un coup d'accélérateur, Neymar, Kylian Mbappé et Angel Di Maria s'offrant chacun un doublé au final. Idéal pour commencer l'année et faire oublier les quelques polémiques disséminées ici et là. Le film du match7eme minute Neymar change d'aile depuis son côté gauche et trouve Dani Alves à l'opposé. Bensebaini lobé, le latéral du PSG s'emmène le ballon de la poitrine et centre fort pour Mbappé, surpris par le rebond et qui envoie sa reprise aux six mètres au-dessus du but rennais. Une première énorme occasion pour Paris. 9eme minute (0-1) Après une longue séquence collective, Thiago Silva envoie une longue transversale dans le dos de la défense bretonne depuis la ligne médiane. Gnagnon et Mexer sont pris à défaut, laissant Mbappé, parti à l'extrême limite du hors-jeu, se présenter seul face à A.Diallo. L'attaquant parisien laisse le ballon rebondir et ne tremble pas pour battre le gardien rennais du gauche au premier poteau. 14eme minute Lo Celso gratte le ballon dans les pieds de Khazri et s'avance sans être attaqué. Profitant d'un faux appel de Neymar, il s'infiltre jusque dans la surface rennaise et déclenche un tir du gauche. Légèrement dévie par Gnagnon, il contrait A.Diallo à se détendre pour le sortir. 17eme minute (0-2) Un petit festival de Mbappé sur la droite déclenche un mouvement de toute beauté dans la surface rennaise. Rabiot remise en une touche sur Verratti, qui trouve sur un pas Neymar. Ce dernier se joue de son adversaire direct d'une petite feinte de corps et trompe A.Diallo de près en toute tranquilité. 21eme minute Décalé sur la gauche, Di Maria glisse un petit fuyant dans le dos de la défense rennaise. Mexer tacle devant Neymar, mais son dégagement est contré involontairement par l'attaquant du PSG. Le ballon atterrit finalement sur la barre transversale. 24eme minute (0-3) Verratti gagne un ballon dans un duel aérien et sert Neymar de la tête. L'attaquant brésilien fixe Danzé avant de décaler Berchiche, dont le centre en première intention vers Di Maria est parfaitement dosé. L'ailier argentin n'a plus qu'à pousser le ballon au fond pour conclure. 25eme minute Une nouvelle opportunité pour Neymar d'accélérer sans la moindre opposition face à lui. Il donne le tournis à Danzé, mis sur le reculoir et sur le point de tomber. Au point de penalty, l'attaquant du PSG allume, mais A.Diallo sort une belle parade pour éviter aux Rennais de sombrer. 26eme minute Corner joué court par les Parisiens et Di Maria est laissé libre de tout marquage, pour déclencher un tir enroulé du gauche depuis le côté droit. A.Diallo repousse difficilement sur Mbappé, qui marque avec facilité. Mais le but est logiquement refusé pour une position de hors-jeu de l'attaquant des Bleus. 30eme minute A nouveau servi sur la droite, Mbappé défie Bensebaini en un contre un. L'ancien Monégasque se ferme l'angle en partant dans le côté fermé, mais tente de tromper A.Diallo d'un tir puissant. Le gardien rennais sort cette tentative du pied. 33eme minute Contre fulgurant des Parisiens, avec un beau travail de Lo Celso à l'origine. S'en suit un relais de Mbappé pour lancer Neymar. Le Brésilien joue le coup en solitaire et se présente seul face à A.Diallo, qui gagne son duel en s'opposant au Brésilien du pied gauche. 43eme minute (0-4) Exceptionnel but parisien. Tout part d'un corner pour Rennes, que les Parisiens repoussent avec des passes dans leur propre surface pour lancer un contre par l'intermédiaire de Verratti. Neymar s'arrache pour éviter la touche et trouve Di Maria, qui centre à l'aveugle pour Mbappé. Au lieu de frapper, l'attaquant des Bleus sert sur un plateau Neymar, qui conclut en toute décontraction. 49eme minute Lancé par Gnagnon, resté aux avant-postes suite à un coup de pied arrêté, Mubele prend sa chance d'un tir en pivot sans contrôle. Sa frappe puissante est repoussée des deux poings par Trapp. 56eme minute Action confuse au départ pour les Rennais, avec Bourigeaud qui envoie un centre fuyant dans le dos de la défense parisienne depuis la gauche. Kimpembe est trop court pour intercepter et Mubele reprend du gauche en une touche, sans parvenir à trouver le cadre de Trapp. 62eme minute Dani Alves temporise pour trouver une solution sur la droite et lance dans la profondeur Mbappé. L'attaquant du PSG évite A.Diallo et, ne pouvant marquer dans le but vide, il talonne pour Draxler, qui ne peut réellement reprendre. Mexer peut repousser sur sa ligne. 65eme minute Jeu en triangle bien négocié par les Rennais, avec un relais d'André pour Maouassa. Le milieu breton efface Berchiche d'un crochet intérieur et prend sa chance dans un angle fermé. Bien vigilant, Trapp repousse du poing gauche au premier poteau. 66eme minute (1-4) Penalty pour Rennes, le corner mal tiré par Bourigeaud rebondissant sur le bras de Thiago Motta, qui a pourtant tout fait pour le retirer avant qu'il ne soit trop tard. L'ancien Lensois se charge lui-même du penalty et bat sur la gauche Trapp, qui était parti du bon côté. 69eme minute Coup-franc pour le PSG. Dans une position légèrement décalée sur la gauche, Neymar enroule sa frappe au-dessus du mur breton. A.Diallo semble battu, mais le ballon heurte l'extérieur du poteau droit du gardien rennais. 74eme minute (1-5) Décalé sur la gauche par Lo Celso, Mbappé centre fort vers Di Maria, qui contrôle parfaitement à l'entrée de la surface. Il prend ensuite tout son temps pour ajuster son tir du gauche dans le petit filet gauche d'un A.Diallo impuissant. 75eme minute (1-6) Encore une attaque rapide menée par les Parisiens. Neymar accélère et fixe la défense rennaise avant de servir Di Maria sur la droite. L'Argentin offre ensuite sur un plateau le but à Mbappé, à la limite du hors-jeu et qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Tops et flops TOP 3 Bouillant avant la trêve, MBAPPE a débuté l'année 2018 sur le même tempo. Bien évidemment, l'attaquant du PSG a parfois vendangé. Mais il s'est retrouvé impliqué dans la plupart des occasions parisiennes et a fait un mal fou à la défense rennaise à chacune de ses accélérations. Il a fini la partie avec deux buts et deux passes décisives au compteur. Impressionnant, tout simplement. NEYMAR a fait pour de bon du Roazhon Park son jardin. Déjà excellent à Rennes en L1 à la mi-décembre, il a récidivé, avec notamment une première période XXL. Il est parfois tombé dans la facilité au retour des vestiaires, mais dès qu'il s'est remis à l'endroit, il s'est amusé des Rennais. Encore un festival à mettre à l'actif pour le Brésilien. Comme ses deux compères du secteur offensif, DI MARIA y est allé de son doublé, avec également une passe de toute beauté sur l'action du 0-4. Parfois frustré par des appels non récompensés par ses coéquipiers, il a retrouvé le sourire avec ses deux séquences décisives en fin de match. Idéal pour oublier ce qui aurait pu gâcher sa soirée. FLOP 3 Positionné sur le côté droit de la défense, DANZE a souffert le martyr dans son duel direct avec Neymar. Cela allait tellement vite pour lui qu'il est apparu à la limite de la rupture d'un bout à l'autre de la rencontre. Un calvaire qui a duré 90 minutes et qui n'a pris fin qu'au coup de sifflet final de l'arbitre. Il était temps... Remplacé à la mi-temps par un Maouassa auteur d'une entrée intéressante, LEA-SILIKI n'a pas existé pendant les 45 minutes qu'il a passées sur la pelouse. Le milieu rennais est resté coincé dans la toile tissée par les Parisiens au cœur de l'entrejeu. Un bon bol d'expérience engrangé par celui qui doit incarner l'avenir du club breton. GNAGNON n'a pas franchement marqué des points pour retrouver définitivement une place de titulaire au sein de la charnière rennaise. Coupable d'une grosse approximation dans le placement sur l'ouverture du score, il a semblé loin de sa meilleure forme physique et s'est perdu face à la vitesse des attaquants parisiens. Une soirée galère pour lui. Monsieur l'arbitre au rapport Il n'y a tellement pas eu de match au Roazhon Park qu'Amaury Delerue a maîtrisé son match sans le moindre souci. Il n'a pas distribué d'avertissement et a géré toutes les situations chaudes avec intelligence. Seule petite erreur : il a probablement oublié un penalty pour Firmin Mubele. Sans oublier une mi-temps sifflée précipitamment, quand les Parisiens partaient en contre. La feuille de matchCoupe de France (32eme de finale) : RENNES - PSG : 1-6 Roazhon Park (20 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse bonne Arbitre : M.Delerue (6) Buts : Bourigeaud (66eme sp) pour Rennes - Mbappé (9eme et 75eme), Neymar (17eme et 43eme) et Di Maria (24eme et 74eme) pour le PSG Avertissements : Aucun Expulsion : Aucune Rennes A.Diallo (5) - Danzé (cap) (2), Gnagnon (2), Mexer (3), Bensebaini (2) - Gélin (3) - Bourigeaud (4) puis I.Sarr (72eme), André (4), Léa-Siliki (2) puis Maouassa (46eme / 5), Mubele (3) - Khazri (3) puis M.Amalfitano (72eme) N'ont pas participé : Koubek (g), A.Figueiredo, Hunou, Brandon Entraîneur : S.Lamouchi PSG Trapp (6) - Dani Alves (6), Thiago Silva (cap) (7), Kimpembe (6), Berchiche (6) - Verratti (8) puis Thiago Motta (61eme), Lo Celso (8), Rabiot (7) puis Draxler (61eme) puis Nkunku (69eme) - Di Maria (8), Mbappé (9), Neymar (8) N'ont pas participé : Areola (g), Meunier, Nsoki, Marquinhos Entraîneur : U.Emery

 
28 commentaires - Coupe de France (32emes de finale) : Le PSG a débuté 2018 par un festival à Rennes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]