Coupe de France (16emes de finale) : Un OM minimal s'impose à Epinal

Coupe de France (16emes de finale) : Un OM minimal s'impose à Epinal©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 23 janvier 2018 à 23h05

Marseille s'est sorti du piège mardi à Epinal au bout d'un match soporifique (0-2), grâce des buts de Valère Germain et de Morgan Sanson. L'OM, très peu inspiré, n'a que la qualification à retenir de son déplacement dans les Vosges.

Le debriefL'OM a fait le service minimum pour se tirer d'affaire à Epinal ce mardi et poursuivre sa route en Coupe de France. Longtemps gêné par une équipe de N2 accrocheuse plus que joueuse et par une pelouse qui a terminé dans un état catastrophique, en se détériorant au fil des minutes, Marseille a attendu le dernier quart d'heure pour faire la différence (0-2). Ce sont les entrants qui ont fait basculer la rencontre, avec un Valère Germain buteur trois minutes après son entrée en jeu et un Florian Thauvin passeur décisif pour Morgan Sanson sur l'action du break. A cinq jours du choc contre Monaco en L1, la troupe de Rudi Garcia pourra se satisfaire de s'être sortie du bourbier de la Colombière sans avoir à passer par la prolongation et sans ramener de bobos.Mais c'est tout ce qu'il y aura à retenir de cette soirée dans le froid des Vosges pour l'entraîneur phocéen, tant les joueurs qu'il a relancés ce mardi ne lui ont pas vraiment rendu sa confiance, à l'image d'un Kostas Mitroglou fantomatique. Au cours de la première demi-heure, c'est même le 10eme de son groupe de National 2 qui a dominé les débats, avec une énorme agressivité dans les duels et un bloc haut pour embêter la relance marseillaise, pas aidée par les conditions de jeu. Les Spinaliens ont néanmoins fait preuve de bien trop de déchet dans l'utilisation du ballon pour se servir de leurs munitions à bon escient. Les minutes passant, les locaux ont baissé de pied et l'OM a mis la main sur le match, sans se créer pléthore d'occasions et mettre un rythme fou pour autant. Deux coups ont suffi à leur bonheur et à leur offrir une qualification pour les 8emes de finale, ce que les Marseillais étaient venus chercher. Pour le reste, il faudra repasser.Le film du match59eme minuteOcampos déborde en puissance sur la droite et centre en retrait du droit en bout de course. A la réception du ballon, M.Sanson est esseulé au point de penalty, mais il ne cadre pas sa frappe en première intention. Enfin une vraie occasion pour l'OM.62eme minuteDe la droite, Bai envoie une transversale pour changer d'aile vers Haguy. L'ailier d'Epinal feinte la frappe et efface B.Sarr, avant de se remettre sur son pied droit pour armer. Mais son tir s'envole largement au-dessus du but de Y.Pelé.74eme minute (0-1)Suite à un bon travail de M.Lopez sur la droite, le ballon atterrit dans les pieds de Germain à l'entrée de la surface. D'une petite frappe enroulée et légèrement lobée du gauche, l'attaquant marseillais surprend O.Robin, un peu avancé, pour ouvrir le score.93eme minute (0-2)Encore un débordement sur la droite de Thauvin, qui centre en bout de course vers M.Sanson, libre de tout marquage au point de penalty. En toute décontraction, l'ancien Montpelliérain bat O.Robin d'une frappe croisée du droit sans contrôle.Tops et flopsTOP 3Positionné en libéro du milieu de terrain, B.KODJIA a abattu un énorme travail. Il s'est révélé précieux à la récupération et n'a jamais balancé les ballons, cherchant à offrir à son équipe des temps de possession toujours importants. Brassard au bras, c'était bien lui le patron des Spinaliens.Formé à Flamengo, MAZZEI a accompli une grosse prestation dans son couloir droit. Il a fermé son côté avec autorité et s'est même permis des initiatives offensives au cours de la première période, dans les temps forts des locaux. Le latéral brésilien s'est rappelé aux bons souvenirs de ses débuts au pays.Si tous les Marseillais n'ont pas montré leur meilleur visage, ZAMBO ANGUISSA a joué ce match comme à son habitude, c'est-à-dire avec détermination et l'envie de croquer dans tous les ballons. Il a régné sur le milieu de terrain en l'absence de Luiz Gustavo et stabilisé une équipe qui aurait pu davantage souffrir sans son apport.FLOP 3Voilà probablement le couac de trop pour MITROGLOU. Les 70 minutes passées sur le terrain, il les a traversées comme une ombre, sans se créer une seule occasion et sans jamais peser sur les événements. Pas aidé par les conditions, l'attaquant grec a vécu un nouveau calvaire à la pointe de l'attaque marseillaise. Pire encore, Germain a débloqué la situation trois minutes après son entrée en jeu. L'aventure marseillaise de Mitroglou vire toujours plus au cauchemar.Très peu utilisé depuis le début de la saison (10 minutes en L1), BEDIMO est clairement apparu en manque de rythme. Il n'a pas fait une seule différence dans son couloir et est apparu en souffrance à chaque ballon envoyé dans son dos. Pas franchement rassurant en l'absence d'Amavi.Seul Spinalien à ne vraiment se mettre en évidence au cours de la partie, HAGUY s'est fait très discret dans son couloir gauche. Il a aussi gâché la meilleure opportunité de la soirée pour le club de N2 en envoyant sa tentative largement au-dessus. Cette soirée ne restera pas comme un grand souvenir pour lui.Monsieur l'arbitre au rapportDans un match pas si engagé, Johan Hamel a maîtrisé les débats sans avoir à multiplier les interventions et a vécu une soirée tranquille. Très tranquille.La feuille de matchCoupe de France (16emes de finale) : EPINAL (N2) - MARSEILLE : 0-2 Stade de la Colombière (7 500 spectateurs environ)Temps frais - Pelouse moyenneArbitre : M.Hamel (6)Buts : Germain (74eme) et M.Sanson (93eme) pour MarseilleAvertissements : Bai (10eme) pour Epinal - Abdennour (44eme) pour MarseilleExpulsion : AucuneEpinalO.Robin (5) - Mazzei (6), Tango (5), L.Meyer (6), Trichard (6) - B.Kodjia (cap) (7) - Bai (5) puis B.Fofana (75eme), Madihi (6) puis A.Niang (64eme), Labhiri (6) puis Konté (82eme), Haguy (4) - Segbé (5)N'ont pas participé : H.Lambert (g), Cestor, J.Colin, GazagnesEntraîneur : X.CollinMarseilleY.Pelé (5) - B.Sarr (6), Rolando (6), Abdennour (5), Bedimo (4) - M.Lopez (6), Zambo Anguissa (6) - Sari (5) puis Thauvin (61eme), M.Sanson (6), Ocampos (5) - Mitroglou (3) puis Germain (71eme)N'ont pas participé : Escales (g), Sakai, Rocchia, Njie, Bo.KamaraEntraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.