Coupe de France (16emes de finale) : Paris passe sans trembler contre Guingamp

Coupe de France (16emes de finale) : Paris passe sans trembler contre Guingamp©Media365

Robert LANGER, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 20h30

Grâce à des buts de Rabiot, Deaux (CSC), Pastore et Marquinhos, le Paris Saint-Germain s'est imposé mercredi soir contre Guingamp et valide son billet pour les 8emes de finale de la Coupe de France.

Le debriefSuite à la défaite de dimanche dernier contre l'OL (2-1, 22eme journée de Ligue 1), le Paris Saint-Germain a su rectifier le tir à l'occasion de la réception de Guingamp, mercredi soir. Après une entame de match mitigée, le club de la Capitale a progressivement appuyé sur l'accélérateur. Grâce à des buts d'Adrien Rabiot (21eme) et... Lucas Deaux (25eme CSC), les troupes d'Unai Emery ont rapidement fait le break lors de cette affiche comptant pour les seizièmes de finale de la Coupe de France. Alors que l'Uruguayen Edinson Cavani était dans un soir sans, les Parisiens n'ont néanmoins  pas été capables de tuer le match avant, Marcus Thuram se chargeant de réduire le score sur un penalty généreusement accordé par M.Gautier (33eme).En effet, avec un onze de départ remanié, les coéquipiers de Kevin Trapp n'ont pas marché sur la rencontre malgré une flopée d'occasions. Les Parisiens ont laissé trop d'espace aux visiteurs, et il a fallu attendre une réalisation de Javier Pastore (64eme) pour reprendre ses distances. En l'absence de Marco Verratti, Thiago Motta, Kylian Mbappé et Neymar (Thiago Silva a notamment débuté sur le banc), l'essentiel a tout de même été assuré malgré un nouveau penalty transformé par Yeni Ngbakoto (74eme). Sans trembler (et avec un dernier but de Marquinhos dans les derniers instants de la partie), l'écurie du président Nasser Al-Khelaïfi est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. L'En Avant a joué le coup à fond, mais la marche était trop haute.Le film du match6eme minuteTrouvé sur le côté gauche, Ngbakoto repique dans l'axe et tente sa chance aux abords de la surface du PSG. Sa frappe enroulée du pied droit est détournée en corner par Trapp. Ce dernier ne donne rien.8eme minuteSur le côté gauche, Berchiche adresse un centre parfait en direction de Cavani. Oublié dans la surface guingampaise, l'Uruguayen place un coup de tête décroisé. Johnsson est battu, mais la tentative de l'ancien Napolitain termine de peu à côté du poteau.13eme minuteDécalé sur le flanc gauche, Ngbakoto centre en direction de Thuram. Alors que l'ancien Sochalien est trop court pour reprendre de la tête, le ballon arrive jusqu'à Coco, seul sur le côté droit de la surface du PSG. L'ailier guingampais manque son contrôle et sa frappe du pied droit termine au-dessus du but de Trapp.21eme minute (1-0)Di Maria se charge d'un corner côté droit. Son centre est repris de près par Rabiot qui ne laisse aucune chance à Johnsson. Le milieu de terrain parisien a échappé au marquage d'Ikoko pour placer son coup de tête.25eme minute (2-0)Di Maria frappe un coup franc côté gauche. Son centre termine sur le pied gauche de... Deaux. Johnsson ne peut que constater les dégâts sur la déviation de son coéquipier.30eme minuteDécalé sur le côté gauche de la surface guingampaise, Cavani tente sa chance sans contrôle. Sa frappe enroulée du pied droit est parfaitement détournée par Johnsson. Légèrement lobé, le gardien guingampais doit claquer le ballon en corner. Ce dernier ne donne rien.33eme minute (2-1)Lancé dans la surface parisienne, Ngbakoto s'écroule après un contact avec Trapp. Alors que M.Gautier désigne le point de penalty, Thuram se charge de transformer la sanction. Sa frappe croisée du pied droit prend à contre-pied le gardien parisien. Après visionnage des ralentis, il s'agit d'une décision litigieuse de l'arbitre de la rencontre.54eme minutePastore décale Di Maria sur le côté gauche de la surface guingampaise. Son centre est repris au second poteau par Cavani, mais Johnsson est à la parade. Le gardien de l'En Avant s'interpose sur les deux coups de tête du Matador.58eme minuteServi par Lo Celso, Cavani élimine Ikoko dans la surface de Guingamp. L'Uruguayen tente ensuite un dribble long pour contourner Johnsson et frapper du pied droit, mais le gardien suédois effectue une nouvelle parade.64eme minute (3-1)Aux abords de la surface guingampaise, Draxler déclenche un centre parfait depuis le côté gauche. Pastore passe devant Sorbon et marque de la tête.75eme minute (3-2)Coco déborde sur le côté gauche, pénètre dans la surface parisienne et s'écroule suite à un accrochage de Meunier. M.Gautier désigne logiquement le point de penalty et Ngbakoto se charge de prendre à contre-pied Trapp. Le gardien parisien est battu sur sa gauche.88eme minuteLégèrement décalé côté droit, Di Maria arme une frappe enroulée du pied gauche. Malgré le rebond, Johnsson se détend bien sur sa droite pour dégager en corner.89eme minute (4-2)Sur un corner frappé côté gauche par Di Maria, Marquinhos se défait du marquage d'Eboa Eboa pour placer une tête piquée. Sa reprise termine hors de portée de Johnsson.Tops et flopsTOP 3Titularisé aux côtés de Javier Pastore et Edinson Cavani, DI MARIA a été précieux sur les phases arrêtées. Passeur décisif sur le 1-0 et le 4-2, l'Argentin est aussi à l'origine du CSC de Deaux. L'ancien joueur du Benfica Lisbonne, du Real Madrid et de Manchester United a fait le job sans le duo Mbappé - Neymar.Auteur de l'ouverture du score, RABIOT a été déterminant au sein de l'entrejeu parisien. Associé à Giovani Lo Celso et Julian Draxler, le Tricolore a su apporter l'impact nécessaire lors de ce seizième de finale de la Coupe de France.Malgré les quatre bus encaissés, il faut souligner la prestation de JOHNSSON dans les buts guingampais. Abandonné par ses défenseurs, le Suédois a réalisé plusieurs arrêts de haut niveau pour éviter de voir le club de la Capitale s'envoler.FLOP 3CAVANI s'est procuré une pléiade d'occasions franches face aux Guingampais (8eme, 27eme, 30eme, 54eme, 58eme, 66eme), mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Si Karl-Johan Johnsson a réalisé un grand match, l'Uruguayen a été particulièrement maladroit. Il faudra patienter pour battre le record de Zlatan Ibrahimovic.Aligné en tant que meneur de jeu dans le 4-2-3-1 d'Antoine Kombouaré, BLAS n'a pas assez pesé sur les débats. Bien pris par les milieux parisiens, le Bleuet a eu un impact réduit sur la pelouse du Parc des Princes.Fautif sur le but d'Adrien Rabiot, IKOKO a permis aux Parisiens de prendre les devants. Le latéral guingampais a commis une erreur de marquage rédhibitoire face à une telle opposition.Monsieur l'arbitre au rapportSi le 2eme penalty guingampais ne souffre d'aucune contestation, on ne peut pas forcément en dire autant sur celui transformé par Marcus Thuram...La feuille de match COUPE DE FRANCE (16EMES DE FINALE) : PSG - GUINGAMP : 4-2Parc des Princes (35 000 spectateurs environ)Temps pluvieux - Pelouse en bon étatArbitre : M.Gautier (4)Buts : Di Maria (21eme), Deaux (25eme csc), Pastore (64eme) et Marquinhos (89eme) pour le PSG - Thuram (33eme sp) et Ngbakoto (75eme sp) pour GuingampAvertissements : Berchiche (36eme) et Lo Celso (41eme) pour le PSGExpulsion : AucunePSGTrapp (5) - Meunier (4), Marquinhos (6) (cap), Kimpembe (6), Berchiche (5) - Draxler (6) puis Nkunku (78eme), Lo Celso (6), Rabiot (7) - Di Maria (7), Cavani (4), Pastore (6)N'ont pas participé : Areola (g), Georgen, Kurzawa, N'Soki, Thiago Silva, LucasEntraîneur : U.EmeryGuingampJohnsson (6) - Ikoko (4), Kerbrat (cap) (5) puis Sorbon (63eme), Eboa Eboa (4), Rebocho (5) - Deaux (4), Phiri (4) - Coco (6) puis Briand (74eme), Blas (4) puis Salibur (80eme), Ngbakoto (6) - Thuram (5)N'ont pas participé : Caillard (g), Martins Pereira, Giresse, DidotEntraîneur : A.Kombouaré

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Coupe de France (16emes de finale) : Paris passe sans trembler contre Guingamp
  • ne sois pas en colere vous avez une tres bonne equipe la preuve c est que l orsque vous jouez a domicile il n y a plus personne dans les rues tout les habitants sont dans le stade vous etes bons

  • pas de quoi pavoiser vu les milliards d'€€€€€€€€ du qatar

    Que ce soit des fonds du Qatar n'est sans doute pas l'idéal mais Russes, Américains, Chinois ou de certains autres pays est-ce vraiment préférable.
    Mais cela ne vous gênait pas que ce soit toujours les mêmes clubs qui étaient riches,achetaient les meilleurs joueurs et entraîneurs se faisaient toujours plus d'argent, gagnaient tous les trophées et mettaient la "pâté" aux autres clubs (Manchester,Liverpool,Ajax, Bayern, AC Milan, Juventus, Barcelone,R.Madrid et en France OM avec Tapie en autres qui achetait adversaires, arbitres et + ...et l' OL mais dominaient seulement dans l'hexagone ).
    Le PSG n'existait pas alors, ni le Qatar dans le foot.

    ca nous manquait ! la traditionelle evocation du Qatar ! la presence du Qatar dans d autres championnats etrangers ne semble gener personne !c est reservé au PSG