PSG - ASSE : La Divette, le QG des Verts de Paris

PSG - ASSE : La Divette, le QG des Verts de Paris©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le jeudi 23 juillet 2020 à 20h28

Si les supporters stéphanois décident quand même de venir à Paris vendredi, même s'ils ne vont pas assister à la finale de Coupe de France face au PSG (à 21h10 sur France 2), ils sauront très bien où aller.

Si vous êtes un mordu des Verts habitant à Paris, vous savez sans doute déjà où voir la finale de Coupe de France vendredi entre le PSG et l'ASSE. Pour les derniers qui ne seraient pas au courant, rendez-vous donc à la Divette de Montmartre, située derrière la butte comme son nom l'indique ! L'emblématique patron Serge Vial, dans son jus, est installé depuis 1986. Devenu une coqueluche du quartier, il est le fils de l'ancien joueur stéphanois Marcel Vial, professionnel dans les années 1930 et 1940. De quoi vous classer d'emblée un petit chaudron. Avant chaque match, des chants de supporters hurlent dans les enceintes. "Il y a un autre rituel aussi, c'est la tournée de Verveine verte, 55°, précise Serge (pour So Foot). Mais je la réserve uniquement en cas de victoire contre Lyon !"

Curkovic ramené... par la police

Elle a dû couler à flots le 6 octobre, lorsque Robert Beric a fait basculer le derby à la dernière minute pour la première de Claude Puel sur le banc. Un monde qui était encore bien loin du coronavirus, la ferveur dégagée par la vidéo parle d'elle-même (voir plus bas)... Vendredi soir, vous y retrouverez peut-être l'humoriste en vogue Jason Chicandier, fan de l'ASSE et qui regrettait début mars de devoir jouer la dernière de son spectacle le soir de la date initialement prévue pour la finale, le samedi 25 avril. "On a tous nos potes qui vont affréter un bus de Saint-Etienne et on va pouvoir se retrouver à la Divette pour s'arroser la croupe de façon velue", s'exclamait-il alors en pensant seulement à l'après-match. Finalement, contre mauvaise fortune bon coeur, il y aura peut-être bien plus qu'une troisième mi-temps.


"Les pires, ce sont ceux qui ne sont pas de Saint-Etienne, raconte encore Serge (pour Le Progrès). Ils deviennent fous, ils ne t'entendent pas. L'autre jour, il y en a un qui m'a pété une vitrine parce que l'arbitre avait refusé un but." Dominique Rocheteau vient en pèlerinage annuel, Ivan Curkovic est également passé dans les années 90... mais ce n'était pas prémédité : "Il s'était fait voler ses papiers à Montmartre. Les flics m'avaient demandé si je voulais le voir. Bien sûr." Un écran géant est attendu sur le trottoir pour cette première finale de Coupe de France des Verts depuis 1982 et un autre PSG - ASSE. Pour faire respecter la distanciation sociale, il faudra peut-être s'étaler jusqu'au Sacré-Coeur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.