Léo Dubois (Lyon), symbole d'un recrutement qui porte ses fruits

Léo Dubois (Lyon), symbole d'un recrutement qui porte ses fruits©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 07 février 2019 à 09h10

Titulaire et passeur décisif contre le PSG dimanche (2-1), Léo Dubois est en train de gagner sa place de titulaire à Lyon, à l'image de Moussa Dembélé. Des éclosions qui confirment l'excellent travail réalisé par Florian Maurice l'été dernier.

Héros contre Saint-Etienne, buteur contre le Paris Saint-Germain : Moussa Dembélé a marqué beaucoup de points avec l'OL ces dernières semaines, et semble enfin avoir pris ses marques dans son nouveau club. Comme un symbole, c'est sur deux caviars de Léo Dubois - qui lutte aussi pour s'installer dans le onze de Bruno Genesio - que l'ancien buteur du Celtic Glasgow s'est mis en évidence. Sans faire de bruit, l'ex-latéral du FC Nantes est également en train de faire son trou entre Rhône et Saône, profitant de la blessure de Rafael - qui a retrouvé le groupe lyonnais - et des performances très inégales de Kenny Tete. Le joueur de 24 ans a pris le dessus - au moins temporairement - dans la lutte à trois pour ce poste, après être revenu de blessure au mois de décembre. « La concurrence est saine entre nous trois, déclarait-il devant la presse mercredi. J'ai bien bossé pour faire mes preuves. Quand j'ai la chance de jouer en match, je donne tout. Je veux en permanence progresser et évoluer. Je savais que j'allais devoir prouver des choses. »

Après Denayer et Dembélé, Dubois est en train de faire son trou à l'OL

En étant décisif dans deux matchs clés, Dubois en a prouvé, des choses. Comme lorsqu'il avait marqué contre le Shakhtar Donetsk (2-2) en octobre dernier en Ligue des Champions. Une manière de prouver sa capacité à s'adapter à un niveau nettement supérieur après s'être révélé à Nantes. Mais plus globalement, c'est une preuve supplémentaire que Lyon avait visé juste dans son recrutement l'été dernier. « Le club fait preuve de patience quand on recrute des joueurs, soulignait Bruno Genesio. On laisse plus de temps à ces jeunes joueurs de s'intégrer, de s'adapter (...) C'est le cas pour Léo Dubois et Moussa Dembélé ». Ce dernier a inscrit trois buts lors de ses quatre derniers matchs de Ligue 1 et semble désormais indiscutable à la pointe du 4-2-3-1 de nouveau utilisé par Bruno Genesio. Bien avant lui, Jason Denayer s'est rapidement construit un statut d'indéboulonnable du onze rhodanien, et est certainement le défenseur le plus fiable qu'ait connu Lyon depuis Samuel Umtiti. Seul Martin Terrier apparaît encore trop tendre, malgré ses quatre buts et des apparitions prometteuses. Il était acté que l'effectif lyonnais était le mieux fourni en Ligue 1 après celui du PSG.


L'OL n'a pas de directeur sportif, mais a Florian Maurice 

Mais désormais, la grande majorité des joueurs semble se rapprocher de son meilleur niveau. Certains, comme Memphis Depay, semblent même en avoir sous la semelle. Quoiqu'il en soit, les Gones peuvent, dans ces conditions, jouer sereinement trois compétitions. Nabil Fekir et ses coéquipiers restent sur quatre victoires de rang toutes compétitions confondues, avec 3,7 changements de moyenne dans le onze de départ entre chacune de ces rencontres. De quoi gagner enfin en régularité, avant le révélateur contre le FC Barcelone en Ligue des Champions. Et l'occasion de souligner l'immense apport de Florian Maurice à la tête de la cellule de recrutement. « On ne parle pas assez de son travail », soulignait Genesio. Dimanche, Jean-Michel Aulas l'avait en tout cas fait de belle manière après la victoire contre le PSG (2-1): « Quand vous faites trois recrues de ce niveau-là qui réussissent systématiquement les grands matchs, vous pouvez vous dire que le recruteur, qui fait pratiquement office de directeur sportif, est un super recruteur ». Difficile de contredire JMA sur ce sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.