L'OM est reparti avec sa recette

L'OM est reparti avec sa recette©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 05 janvier 2020 à 19h35

Trélissac n'a pas eu droit à la part de la recette de l'Olympique de Marseille dimanche, après le 32eme de finale de Coupe de France (1-1 a.p., tab: 2-4).

Trélissac l'a mauvaise. Au-delà d'avoir tutoyé l'exploit contre l'OM ce dimanche en 32eme de finale de la Coupe de France, avant de s'incliner finalement lors de la séance de tirs au but (1-1, 2-4 TAB), le club dordognais n'a pas apprécié le comportement des dirigeants marseillais après la rencontre. En effet, contrairement à ce qui est pratiqué régulièrement par les clubs de L1 quand ils affrontent des équipes de National 2 ou en dessous, le dauphin du PSG a choisi de garder sa part de la recette sur le match. Ce qui n'était pas du goût de Fabrice Faure, président du Trélissac FC. « Vous remercierez l'OM qui ne nous a pas laissé sa part de la recette, s'est-il désolé, dans des propos rapportés par La Provence. C'est la troisième fois qu'on joue le club marseillais, et c'est la première fois que cela arrive. Merci pour le football amateur ! »


Eyraud a délégué le sale boulot

Le quotidien régional précise que Jacques-Henri Eyraud a donné la marche à suivre à distance à Laurent Colette, le directeur général de l'OM, qui a contacté son supérieur par téléphone. Le président olympien n'était lui pas présent au stade de Beaublanc, à Limoges, où était délocalisé la rencontre, à 90 kilomètres de Trélissac. Il n'est en revanche rien précisé sur le montant que représente la part marseillaise de la recette, pour ce match de gala disputé dans un stade d'une capacité d'un peu plus de 13 000 places.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.