Incidents Paris FC - OL : Deux Ultras du PSG seront jugés pour violences

Incidents Paris FC - OL : Deux Ultras du PSG seront jugés pour violences©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 22 décembre 2021 à 18h50

À la suite des violents incidents survenus en tribunes lors du 32ème de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'Olympique Lyonnais, vendredi soir au stade Charléty, deux supporters parisiens ultras seront jugés pour violences en réunion.


Dans le cadre des incidents survenus vendredi soir lors du 32ème de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'Olympique Lyonnais, les choses avancent peu à peu. Mardi, trois ultras parisiens ont été interpellés, a annoncé la préfecture de police. Selon les informations de L'Equipe, il s'agit de trois membres dont le leader de l'association d'ultras du PSG "Ferveur Parisienne", aussi appelée "Porte 411". Ce mercredi, un des supporters ultra a vu les poursuites à son encontre être abandonnées, faute d'infraction suffisamment caractérisée. Toutefois, la donne est différente pour les deux autres. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire dans l'attente de leur procès, avec notamment une interdiction de paraître dans un stade ou aux abords, comme l'explique l'AFP.

Une vingtaine de supporters du groupe "Porte 411" dénombrés à Charléty

Pour rappel, la rencontre de vendredi soir a été arrêtée après une attente de plus de 50 minutes. Lors de la mi-temps du Paris FC-OL, des fumigènes ont été lancés près du parcage des supporters de l'OL, engendrant des mouvements de foule ainsi que le déploiement des forces de l'ordre. Les services de police avaient dénombré une vingtaine de supporters du groupe "Porte 411" dans les travées de Charléty explique RMC Sport.

Lundi, la Fédération française de football (FFF) a placé le dossier de ce match en instruction. Les décisions seront connues, au plus tard, le mardi 28 décembre prochain. Le président du Paris FC, Pierre Ferracci, s'est lui emporté à l'encontre de Jean-Michel Aulas. "Le président Aulas ne tient pas ses supporters. La femme qui s'occupe de la sécurité des Lyonnais a dit qu'ils allaient s'en occuper. Et finalement les supporters sont arrivés bourrés. On va porter plainte et les plaintes seront ciblées et vont permettre à Aulas et son club de faire le ménage", a-t-il pesté au micro de RMC Sport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.