FC Plérin (Côtes-d'Armor) : Plus de 30 cas positifs chez les seniors

FC Plérin (Côtes-d'Armor) : Plus de 30 cas positifs chez les seniors©Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le mercredi 14 octobre 2020 à 15h22

En Bretagne, le FC Plérin, un club de football des Côtes-d'Armor, est actuellement en pleine crise sanitaire après avoir recensé plus de 30 cas positifs au Covid-19 sur les 90 tests effectués.

Les galères s'enchaînent pour le FC Plérin, un club de football des Côtes-d'Armor. Après s'être fait cambrioler puis avoir vu ses terrains labourés par les sangliers il y a quelques jours, la formation bretonne fait face aujourd'hui à un énorme foyer de contamination. Ce mercredi, l'association sportive comptabilise plus de 30 cas positifs sur les 90 tests réalisés. Toutes les personnes qui ont contracté le virus figurent parmi les effectifs seniors garçons et filles, mais l'ensemble du club et ses 550 licenciés est à l'arrêt total. De ce fait, le match de Coupe de France prévu ce dimanche à Bains-sur-Oust (Ille-et-Vilaine) est annulé. L'essentiel n'est pas là comme le précise Jonathan Bessière, le président du club à Ouest-France : « On n'a pas le match de dimanche dans la tête, on pense surtout à gérer cette crise. On fait ce qu'on peut. On n'a pas de cas graves, certains ont des maux de tête, une perte de goût et d'odorat. Les personnes positives sont isolées. La mairie a stoppé tous les entrainements et fermé le stade jusqu'au 2 novembre. »

« J'étais à l'entrée du car pour mettre du gel mais bon... »

Pour l'heure, il s'agira d'enquêter sur les origines d'un tel foyer de contamination, d'autant que le nombre de cas positifs a été exponentiel. Si rien n'est à exclure, il se pourrait que la victoire lors du tour précédent à Montauban et par ricochet, les scènes de joie, n'aient pas facilité les choses. « Chez les seniors, beaucoup sont étudiants et sortent dès le jeudi soir ensemble. Puis le vendredi... Là, tout le monde est entré sur le terrain lors de la victoire. J'étais à l'entrée du car pour mettre du gel hydroalcoolique et vérifier les masques mais bon... Après, les masques sont enlevés, ça boit des coups... Tout le monde va bien, tous les bénévoles sont négatifs », termine le président du club, qui aurait certainement préféré ne pas avoir une nouvelle péripétie à gérer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.