Coupe de France : Vers un boycott des supporters de Saint-Etienne

Coupe de France : Vers un boycott des supporters de Saint-Etienne©Media365

Guillaume MARION : publié le vendredi 10 juillet 2020 à 21h30

Alors que les clubs engagés lors des finales de Coupe de France et Coupe de la Ligue ne devraient recevoir que 900 places chacun, les supporters de Saint-Etienne ont décidé de réagir.


La colère gronde dans le Forez. En effet, suite aux mesures prises contre la pandémie de coronavirus en France, le Stade de France ne devrait accueillir que 5 000 personnes pour les finales de la Coupe de France (24 juillet) et de la Coupe de la Ligue (31 juillet). Or, seulement 900 places seront allouées à chaque équipe par la Fédération française de football et la LFP. Une décision qui a du mal à passer chez les supporters des trois équipes concernées, à savoir le Paris Saint-Germain, Lyon et Saint-Etienne. De ce fait, et après une réunion avec les dirigeants des Verts, les cinq groupes de supporters (Associés Supporters, Green Angels, Indépendantistes Stéphanois 1998, Magic Fans et Union des Supporters Stéphanois) ont tranché et comptent boycotter la finale de la Coupe de France.


« L'engagement de rendre les places et de ne pas les utiliser »

« Avec 900 places pour les supporters stéphanois et des conditions sanitaires impossibles à respecter, nous avons décidé à contrecœur qu'aucun des cinq groupes de l'AS Saint-Étienne n'ira supporter les Verts à Saint-Denis. (...) Ce sont nos joueurs qui auront la charge de représenter fièrement tout un peuple et toute une ville », peut-on notamment lire dans un communiqué commun. « On a effectivement voté à l'unanimité le boycott de la finale. La principale raison concerne le nombre de places qui nous était réservé, a pour sa réagi le président des Associé Supporters, joint par L'Equipe. Les dirigeants nous ont compris, il me semble, et ont pris l'engagement de rendre les places et de ne pas les utiliser pour des sponsors ou autres. » Egalement touchés, les supporters parisiens et lyonnais pourraient bien imiter les Stéphanois. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.