Coupe de France - OM : Marseille doit éviter l'indigestion

Coupe de France - OM : Marseille doit éviter l'indigestion©Media365

Geoffrey Steines, publié le mardi 06 février 2018 à 08h00

Avec potentiellement 12 matchs en 40 jours d'ici à la trêve internationale, l'OM entre dans une série de matchs qui va en dire davantage sur la réelle profondeur de son effectif et sur sa capacité à jouer sur trois tableaux. A commencer par la Coupe de France mardi à Bourg-en-Bresse (18h30).

Attention, l'OM entre dans un tunnel. Marseille attaque le gros morceau de son hiver à compter de mardi et de son déplacement à Bourg-en-Bresse en huitième de finale de la Coupe de France (18h30). Neuf matchs au programme en 40 jours, c'est le minimum pour les Olympiens d'ici à la prochaine trêve internationale. Le calendrier pourrait même s'alourdir de trois rencontres supplémentaires d'ici au 19 mars, en cas de qualification en Coupe de France et en Ligue Europa, avec une double confrontation à venir contre Braga (match aller jeudi prochain à l'Orange Vélodrome, retour la semaine suivante au Portugal). Un menu quasi indigeste pour un groupe qui ne s'est pas renforcé pendant le Mercato hivernal.Trois adversaires du Top 5 en L1Pour ne rien arranger, l'OM aura de gros rendez-vous en championnat, avec trois confrontations contre des concurrents du Top 5 (PSG, Nantes, Lyon), deux face à des places fortes en pleine renaissance (Saint-Etienne, Bordeaux) et une équipe en lutte pour son maintien (Toulouse). La troupe de Rudi Garcia est prévenue, elle n'aura droit à aucun répit au cours des cinq prochaines semaines. Elle devra dès lors trouver des subterfuges pour ne pas surmener ses cadres et la solution la plus simple passera par le turnover. Au sortir du festival offensif contre Metz vendredi dernier (6-3), il a déjà débuté, avec un Florian Thauvin ménagé et un Valère Germain laissé à la maison par précaution pour le match à Bourg-en-Bresse.Garcia : « Faire des changements et de ne pas perdre en performance »A coup sûr, tous les hommes-clés du dispositif marseillais auront droit à une gestion minutieuse de leur temps de jeu et ce sont les joueurs de rotation qui devront se mettre au niveau. « La qualité du groupe, c'est de faire des changements et de ne pas perdre en performance », a lancé Rudi Garcia lundi en conférence de presse. Pas si évident à certains postes, comme latéral gauche derrière Jordan Amavi ou attaquant de pointe au relais de Germain. La moindre absence de Luiz Gustavo et d'Adil Rami est tout aussi problématique pour les Marseillais, tant les deux leaders naturels de l'effectif impulsent une dynamique et un état d'esprit par leur simple présence. Le sujet du turnover est d'autant plus sensible que l'OM n'a pas réellement le droit à une impasse. Le championnat s'impose de fait comme la priorité, avec cette course à une lucrative qualification pour la Ligue des Champions qui maintiendrait le projet olympien sur la bonne voie.Et si Marseille en ressortait plus fort ?Mais il est impossible de lâcher une Coupe de France que le club n'a plus remportée depuis 29 ans et l'Europe est tellement dans l'ADN de Marseille que la Ligue Europa doit être un objectif. Il faut ainsi faire de ce programme copieux une chance plus qu'une contrainte. Buteur contre Metz, Kostas Mitroglou sera probablement titulaire à Bourg-en-Bresse et serait bien inspiré d'enchaîner pour faire le plein de confiance. Maxime Lopez doit retrouver peu à peu son meilleur niveau, quand Amavi et Grégory Sertic doivent se réintégrer après une longue période d'indisponibilité. Les jeunes Christopher Rocchia, Boubacar Kamara ou Yusuf Sari pourraient gratter des minutes chez les pros. Marseille pourrait ainsi sortir du tunnel plus costaud qu'à son entrée. Dans tous les cas, l'OM y verra beaucoup plus clair sur sa saison d'ici 40 jours. Un sprint à mener en plein cœur d'un marathon qui recèle au moins autant de dangers que d'opportunités.A voir aussi :>>> OM : Florian Thauvin ménagé, Jordan Amavi de retour

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.