Coupe de France : Nantes - Lens, un huis clos à cause... du Stade de France

Coupe de France : Nantes - Lens, un huis clos à cause... du Stade de France©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 01 mars 2023 à 09h57

Le FC Nantes accueillera le RC Lens, mercredi à 18h15 (quarts de finale de Coupe de France), sans le moindre supporter présent dans les tribunes. Un vide qui va rappeler les tristes heures, pas si anciennes, du Covid.



La Beaujoire sonnera malheureusement bien creux mercredi face à Lens, en quarts de finale de Coupe de France. Moins d'une semaine après la folle ambiance face à la Juventus, en dépit du scénario rapidement contraire (0-3 en barrages retour de Ligue Europa), le contraste sera saisissant alors qu'il s'agit du dernier objectif majeur du club cette saison - si le maintien n'est pas assuré, il est en bonne voie avec sept points d'avance sur le premier relégable Ajaccio. Une sanction dont les origines remontent à la finale de 2022, remportée contre Nice (1-0) au Stade de France où les supporters des Canaris avaient allumé des fumigènes. Ce qui est interdit, toutefois un appel des dirigeants aurait pu permettre d'éviter d'en arriver à pareille extrémité.

Kombouaré : "J'ai du mal à comprendre, c'est une connerie. On n'est pas d'accord"

Mais c'est surtout une certaine ambivalence de la FFF qui agace les fans, et ce dans les deux camps, car les images desdits fumigènes ont été réutilisés par la Fédération dans un spot promotionnel. A Lens aussi, le groupe des Tigers a fait part de son mécontentement : "Une pub pour la Fédé, mais un huis clos pour les supporters. Vous trouvez ça injuste et débile ? Nous aussi. Les clubs, les joueurs et les supporters du Racing Club de Lens, mais aussi du FC Nantes, se trouvent pénalisés pour un spectacle apprécié de toutes et tous à chaque fois."


Antoine Kombouaré, qui voit également ce match comme "le plus important de la saison," a "du mal à comprendre" et dénonce encore "une connerie" : "C'était un moment particulier, ça faisait plus de 20 ans que les supporters n'avaient pas retrouvé le Stade de France, ça va quoi... Peut-être qu'ils ont pensé qu'on jouerait un match à domicile lors des premiers tours, ç'aurait été moins grave, sauf qu'on a tout fait à l'extérieur avant ce quart de finale. On n'est pas d'accord, on a tout essayé mais ça n'est pas passé." Les Nantais ont ainsi proposé de jouer sur terrain neutre, mais avec du public, ou encore de reverser la totalité de la recette au football amateur. La FFF est restée inflexible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.