Coupe de France : Les Verts arrachent leur finale !

Coupe de France : Les Verts arrachent leur finale !©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 05 mars 2020 à 22h53

Plus ambitieux sur le plan offensif, Saint-Etienne s'est imposé 2-1 face à Rennes au bout du temps additionnel et se qualifie pour la finale de la Coupe de France, qui l'opposera au PSG le 25 avril.

En course pour le maintien en Ligue 1, Saint-Etienne avait l'opportunité de sauver sa saison en se qualifiant pour la finale de la Coupe de France, 38 ans après sa dernière finale perdue contre le PSG. De son côté, le tenant du titre de la compétition, le Stade Rennais pouvait rallier Saint-Denis pour la deuxième année d'affilée. C'est finalement Saint-Etienne qui a arraché sa qualification. Les Verts l'ont emporté 2-1 grâce à des réalisations de Timothée Kolodziejczak (43eme), qui a répondu à l'ouverture du score de M'Baye Niang sur penalty (33eme), puis de Ryad Boudebouz (90+4eme). L'international algérien a été le grand sauveur des Stéphanois ce soir.

Des Verts combatifs

Conscient de l'enjeu de la rencontre et de sa mauvaise passe en championnat, Saint-Etienne s'est montré conquérant dans la première demi-heure de jeu en se créant de nombreuses occasions franches, notamment grâce au très actif duo Loïs Diony-Yohan Cabaye. Mais rattrapé par ses erreurs défensives en Ligue 1, le club stéphanois a été puni pour un accrochage de William Saliba (31eme) sur Raphinha dans la surface de réparation. M'Baye Niang n'a pas tremblé pour donner l'avantage à Rennes (33eme). Pas abattu, Saint-Etienne a remis le bleu de chauffe et a été logiquement récompensé sur une tête en arrière de Timothée Kolodziejczak (43eme). Bien servi sur un centre millimétré de Diony, le natif d'Arras a permis aux Verts de souffler avant la pause. Le club forézien sera récompensé de ses efforts dans le second acte.

Des Rennais timides

En confiance avant la rencontre, le tenant du titre s'est contenté de bien défendre tout au long de la première période, sans pour autant se montrer réellement dangereux sur le plan offensif. Il aura suffi d'une offrande stéphanoise, pour que M'Baye Niang marque son 14eme but de la saison toutes compétitions confondues. Malgré l'égalisation, les Bretons ont fait le dos rond et ont tenté de placer quelques contres sans succès. En difficulté au fur et à mesure de la rencontre, les Rennais ont essayé de tenir le nul en attendant la prolongation, mais ont été punis dans la dernière minute du temps additionnel sur un tir du gauche de Ryad Boudebouz (90+4eme), qui a anéanti tous les espoirs bretons. Le tenant battu, Saint-Etienne retrouve, 38 ans après, la finale de la Coupe de France. A nouveau face au PSG, donc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.