Coupe de France : Le PSG n'a pas eu à forcer son talent contre la GSI Pontivy

Coupe de France : Le PSG n'a pas eu à forcer son talent contre la GSI Pontivy©Media365

Rémi Farge, publié le dimanche 06 janvier 2019 à 22h40

Opposé à la GSI Pontivy, club de National 3, le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les 16emes de finale de la Coupe de France sans trembler ce dimanche soir à Lorient (0-4).

Ce n'était pas le tout de chambrer l'Olympique de Marseille après son élimination contre Andrézieux ce dimanche après-midi. Encore fallait-il faire le job dans la soirée face à la GSI Pontivy. Et les Parisiens l'ont fait. Face aux pensionnaires de National 3, les hommes de Thomas Tuchel n'ont pas toujours joué juste, mais ils ont été sérieux et ont su profiter de chaque coup de mou de leurs adversaires (0-4). Même si les Bretons ont été conquérants en début de match avec les accélérations de Willem Pierre-Charles sur le côté de Layvin Kurzawa, ce sont bien les Parisiens qui ont obtenu les seules occasions franches. Clément Daoudou a d'abord dû claquer le tir de Daniel Alves au-dessus de sa barre (7eme), mais n'a en revanche rien pu faire lorsque le malheureux Sylvain Julé l'a lobé involontairement en voulant dégager un centre de Neymar (24eme).

Diaby fait basculer le match, Neymar fait le break

Sans deux buts refusés (à raison), le PSG aurait même pu faire le break avant la mi-temps. Au lieu de cela, il a longtemps laissé Pontivy dans le match, sans que le club breton n'en profite vraiment, la fatigue n'aidant pas. Après une entame de deuxième période médiocre où chacun a un peu voulu faire ce qu'il voulait, le champion de France en titre s'est remis dans le bon sens après l'entrée de Moussa Diaby. La capacité de percussion du jeune ailier a fait du bien aux Parisiens qui ont de nouveau inquiété Clément Daoudou. Ce dernier, après avoir capté un tir de Neymar, a été déterminant face à Julian Draxler (68eme). Mais le PSG a réussi à faire le break grâce à son meneur de jeu brésilien à vingt minutes du terme. Neymar a repris un centre en retrait de Moussa Diaby avec succès (70eme).

Mbappé lance aussi son année

Non content d'avoir plié le match, Paris a corsé l'addition dans le dernier quart d'heure. Un tacle les deux pieds décollés de Florian Paillot a permis à Kylian Mbappé d'ajouter un troisième but sur penalty (77eme). Un penalty que l'international français aurait d'ailleurs pu obtenir un peu plus tôt dans la partie, lorsque le gardien adverse l'a touché derrière le crâne en sortant en retard (49eme). Qu'importe, le PSG a fait le boulot avec sérieux et se qualifie pour les 16emes de finale de la Coupe de France avec, en prime, une dernière réalisation de Julian Draxler en fin de match (87eme). Le club de la Capitale connaîtra son adversaire lundi en marge de la dernière rencontre des 32emes, entre Lille et Sochaux. Il pourra ensuite se concentrer sur son quart de finale de Coupe de la Ligue, mercredi face à Guingamp (21h05).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.