Coupe de France : Le PSG implacable à Dijon

Coupe de France : Le PSG implacable à Dijon©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 12 février 2020 à 20h20

Si Dijon était revenu à 1-1 face au Paris Saint-Germain mercredi, en quarts de finale de Coupe de France, l'espoir bourguignon n'a pas duré longtemps. Les Parisiens l'ont emporté 6-1, avec notamment des buts de Kylian Mbappé et Thiago Silva.

Par Franck GUIDICELLI

A moins d'une semaine du choc face à Dortmund, le PSG n'a pas tremblé à Dijon (6-1) pour s'offrir une place dans le dernier carré de la Coupe de France. Lancé par un but contre son camp de Wesley Lautoa dès l'entame de match (1ere), le PSG a ensuite pu compter sur Kylian Mbappé (44eme), Thiago Silva (50eme) et Pablo Sarabia (56eme) pour corser l'addition. Le seul but de Mounir Chouiar (13eme) aura simplement eu le mérite de maintenir un semblant de suspense en première période. Le PSG sera donc en demi-finales de cette Coupe de France, avec surtout pour Thomas Tuchel la satisfaction de ne pas avoir eu de blessés.

Des Dijonnais malheureux

Tombeur du PSG en championnat, Dijon espérait bien réaliser de nouveau l'exploit pour s'ouvrir les portes du dernier carré de la Coupe de France mais dès l'entame de match, Wesley Lautoa marquait contre son camp (1ere) ce qui mettait assez rapidement fin au suspense. Pour autant, les Bourguignons ne baissaient pas les bras et profitaient d'une passe manquée d'Herrera pour égaliser par Mounir Chouiar (13eme) pour reprendre espoir. Positionnés plus haut, les Bourguignons commençaient à croire en leur chance, mais juste avant la pause Romain Amalfitano lançait involontairement Kylian Mbappé à la limite du hors-jeu. Le buteur parisien ne ratait pas l'offrande et permettait à son équipe de rentrer aux vestiaires en menant au score (44eme).

Les Parisiens ont déroulé après la pause

Des cadeaux dijonnais qui ont permis au PSG de gérer tranquillement la seconde période, et à Thomas Tuchel de ne prendre aucun risque avec ses joueurs. L'entraîneur parisien, qui devait déjà se passer de plusieurs cadres, a pu relancer Thiago Silva et Juan Bernat alors qu'Edinson Cavani occupait la pointe de l'attaque. Une seconde période à sens unique donc, avec un but du capitaine Thiago Silva (50eme) qui a permis de faire le break, avant que Pablo Sarabia par deux fois (56eme et 91eme) et un nouveau csc, cette fois-ci de Senou Coulibaly (86eme), ne viennent corser l'addition.

Quelques enseignements pour Tuchel

Si le score est lourd (6-1) et que le PSG a finalement passé une soirée très tranquille, Thomas Tuchel a certainement dû quand même constater une certaine fébrilité défensive en première période, qu'il va falloir corriger. Que ce soit sur l'égalisation dijonnaise, ou plus tard sur une balle perdue par Thiago Silva, les Parisiens n'ont pas toujours semblé très sereins derrière tant que le score n'était pas acquis. Autre enseignement, la bonne forme de Pablo Sarabia qui a encore été très juste techniquement, et l'envie d'Edinson Cavani qui n'a cessé de proposer des solutions à ses coéquipiers. L'Uruguayen espérait bien inscrire son 200eme but sous les couleurs parisiennes durant ce match... Sans succès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.