Coupe de France : Le coach de Lens a vécu de " grandes émotions "

Coupe de France : Le coach de Lens a vécu de " grandes émotions "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 05 janvier 2022 à 09h52

Mené 0-2, Lens a renversé Lille et s'est hissé en 8emes de finale de la Coupe de France, mardi soir. Sur son banc, Franck Haise, l'entraîneur lensois, a vibré.



Le football a tout juste repris en France en 2022 qu'il vient déjà de vivre un match totalement fou. Mardi soir, dans un 16eme de finale de Coupe de France fleurant bon le derby du Nord, le RC Lens et le LOSC ont offert une rencontre renversante. Lille menait en effet 2-0 à Lens après 33 minutes suite à un doublé d'André Onana et était toujours devant à 23 minutes de la fin du temps réglementaire. Mais le champion de France a quand même trouvé le moyen de s'incliner ! Les locaux n'ont rien lâché et ont obtenu la récompense de leurs efforts avec notamment un très grand Seko Fofana. Le capitaine lensois, qui n'est pas parti disputer la CAN avec la Côte d'Ivoire pour privilégier le RCL, a signé un doublé fantastique à la 67eme minute et dans la 5eme du temps additionnel. Puis le milieu de terrain a inscrit le tir au but décisif pour propulser la formation artésienne en 8emes de finale (4-3 aux t.a.b.).

Haise : « C'est un peu la magie de la Coupe »

Franck Haise, l'entraîneur de Lens, a vécu une sacrée soirée depuis le bord du terrain. « Ce (mardi) soir, on a vécu de grandes émotions, c'est sûr, et la soirée se termine sur des émotions très positives, c'est encore plus plaisant, a réagi le coach du RCL. C'est un peu la magie de la Coupe. Cela aurait été un très beau match de Championnat qui se termine sur un nul pas illogique mais il fallait un vainqueur. Lille a été très chirurgical sur nos erreurs en première période, cela défendait bien et fort en face mais l'équipe a donné beaucoup et a été soutenue par le public. »


« C'était un scénario avec deux buts en cinq minutes après avoir montré de bonnes choses une bonne partie de la première mi-temps, les joueurs pouvaient être touchés mais l'objectif était de montrer du caractère du début à la fin, a détaillé Haise sur sa gestion à la pause alors que Lens était mal en point. On s'est créé des occasions et on a fait du jeu, on espérait un banc qui amènerait quelque chose de différent face à celui plus jeune de Lille. On a basculé à 2-1 très vite après la rentrée des trois remplaçants. »

Gourvennec : « Je ne sais pas comment on ne peut pas être qualifiés »

En face, Jocelyn Gourvennec était évidemment traversé par des sentiments inverses. « Je suis très déçu, je ne sais pas comment on ne peut pas être qualifiés, a confié l'entraîneur de Lille. Faire ce match là à l'extérieur, prendre le dessus et ne pas passer... On peut se reprocher de ne pas nous être mis à l'abri, de ne pas avoir mis le troisième voire le quatrième alors qu'on leur a posé énormément de problèmes. Et comme ça se passe souvent en Coupe, l'équipe adverse revient à 2-1. Mais sur le contenu du match et de la préparation qui a été difficile, j'ai vu un LOSC combattant et conquérant qui a montré de belles choses. Mais c'est incroyable de ne pas se qualifier. Le foot c'est comme ça. Il n'y a pas de cadeau à faire quand vous avez l'opportunité d'aggraver le score. » En 8emes de finale, le RC Lens recevra l'AS Monaco le week-end du 29-30 janvier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.