Coupe de France : L'OL tient sa revanche

Coupe de France : L'OL tient sa revanche©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 12 février 2020 à 22h59

Battu en championnat à Marseille (2-1), Lyon a remporté à domicile son quart de finale de Coupe de France face à l'OM (1-0), grâce à un but d'Aouar à dix minutes de la fin.

Par Vincent MARCHETTI

Cet « Olympico » s'annonçait comme le choc de ces quarts de finale de Coupe de France et il se devait de tenir toutes ses promesses. Alors que l'OM était solide dauphin du PSG en Ligue 1 - avec 16 longueurs d'avance sur son rival lyonnais -, l'OL, mal en point à la 9eme position, pouvait sauver sa saison en allant au bout de la Coupe de France.  Si la partie a longtemps été verrouillée dans le jeu, l'Olympique Lyonnais a trouvé la solution en fin de match grâce à une réalisation de Houssem Aouar (81eme). L'international espoir français a ainsi permis à l'OL de composter son billet pour les demi-finales.

Un Lyon combatif

Conscient de l'enjeu, Lyon a essayé de prendre le jeu à son compte dans le premier acte mais s'est montré parfois maladroit dans la zone de vérité, à l'image de ses dernières prestations en championnat. Alors que le premier acte a été plutôt terne dans le jeu et très âpre dans les duels, l'OL a su garder le ballon mais a buté sur une défense marseillaise bien en place. Toujours aussi fermée en seconde période, la rencontre a mis du temps à s'emballer jusqu'à ce que Hiroki Sakai (68eme) réveille le Groupama Stadium à près de 20 minutes de la fin du temps réglementaire. Servi dans la surface de réparation, Karl Toko Ekambi voulait reprendre d'une volée du droit, mais sa frappe a été détournée par la main du latéral japonais. Une aubaine pour l'OL, mais Moussa Dembélé s'est manqué, Yohann Pelé  se détendant parfaitement pour donner un léger répit à son équipe. Malchanceux, l'OL n'a pas lâché le morceau et a été récompensé logiquement par Houssem Aouar (81eme) qui, bien servi par Bertrand Traoré côté droit, a ajusté du droit Pelé.

Un OM apathique 

Solide défensivement quasiment tout au long de la rencontre, l'OM s'est contenté de garder un bloc compact pour procéder en contre lorsque l'occasion se présentait. Le problème étant que les situations dangereuses dans le camp lyonnais ne se sont jamais produites. Privés de nombreux absents, les hommes d'André Villas-Boas s'en sont remis à Dimitri Payet pour créer un exploit, mais sans succès. L'international tricolore n'a pas été inspiré ce soir, tout comme ses partenaires. Les Gones mettent ainsi fin à la série de 16 matchs sans défaite des Phocéens. Un coup dur pour l'OM, et d'autant plus pour ses supporters qui rêvaient de gagner cet Olympico !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.