Coupe de France : Comment Vannes va gérer avant son match face au PSG

Coupe de France : Comment Vannes va gérer avant son match face au PSG©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 31 décembre 2021 à 14h33

Club de National 2, Vannes va défier le grand Paris-SG en Coupe de France. Un grand rendez-vous que le « petit » va préparer en tentant de banaliser l'événement.



L'avant-dernier 16eme de finale de Coupe de France (avant d'eventuel(s) report(s) ?) se disputera dans trois jours, lundi soir (coup d'envoi à 21h10) entre Vannes et le Paris-SG. Le petit club de National 2 se voit-là évidemment proposer un énorme défi face à l'ogre parisien, leader du Championnat, qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions et composé de stars mondiales.

« Ça va peut-être en faire sourire mais les joueurs vont débarquer pour gagner »

« C'est une autre planète, acquiesce dans Le Télégramme Patrice Véglio, qui intervient deux fois par semaine en tant que préparateur mental pour le Vannes OC. Pour la majorité d'entre eux, ça va être le match de leur vie, ce que d'ailleurs je ne leur souhaite pas forcément car certains ont un vrai potentiel pour en vivre d'autres. Mais il faut qu'ils en profitent et qu'ils le vivent. Mais, en parallèle, c'est un match ! Et il faut le gagner ! » Eh oui, ce grand rendez-vous, les éléments de N2 s'y avancent avec l'objectif de le remporter. « Ce sont avant tout des compétiteurs... Ça va peut-être en faire sourire mais les joueurs vont débarquer pour gagner. Après, à l'intérieur de ce grand événement, il y aura plusieurs événements et il va falloir trouver un équilibre entre l'avant, le pendant et l'après. En profitant de chacune de ces périodes mais en respectant les étapes : un autographe, on ne le demande pas pendant la rencontre... La motivation va être très simple à gérer. Par contre, c'est au niveau de l'hyper-motivation qu'il va falloir rester vigilant car ça peut être désastreux quand techniquement on n'est pas à la hauteur de la motivation. Mais j'ai confiance en ce groupe. »

« Il faut banaliser l'événement PSG et éviter de leur mettre une pression supplémentaire »

Avant la rencontre face au club de la Capitale, un travail spécifique est opéré pour ne pas flancher et savourer autant que possible l'événement. « A Wasquehal (0-4), par exemple, nous nous étions servis d'une émission (Intérieur Sport) vue ensemble le matin du match pour travailler sur des valeurs de souffrance, d'aller puiser certaines ressources au fond de soi-même, raconte Véglio. Cette fois, nous avons décidé - ce sont des décisions communes avec le staff - de ne pas en faire trop. Il faut banaliser l'événement PSG et éviter de leur mettre une pression supplémentaire. Elle sera déjà terrible ! Donc, on va faire simple, avec une notion de plaisir importante. Le but est de petit à petit ancrer dans leur tête que la performance est possible » Le Vannes Olympique Club occupe actuellement la 8eme place du Groupe A de National 2 (4 victoires, 6 nuls, 3 défaites).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.