Coupe de France : Ça passe pour Montpellier, Rennes et Dijon

Coupe de France : Ça passe pour Montpellier, Rennes et Dijon©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 19 janvier 2020 à 19h19

Rennes, Dijon, Angers et Montpellier se sont qualifiés sans encombre ce dimanche pour les huitièmes de finale de la Coupe de France.

Avant le duel de leaders entre Lorient et le Paris Saint-Germain ce dimanche soir, les rencontres de cette fin d'après-midi ont vu les écuries de l'élite tenir leur rang. Montpellier, Rennes, Angers et Dijon ont tous composté leur ticket pour les 8emes de finale de la compétition doyenne. Le MHSC a fait forte impression. Les hommes de Michel Der Zakarian ont dominé Caen de la tête et des épaules. Mis sur les bons rails par un penalty de Savanier (1-0, 24eme s.p.), les Héraultais ont déroulé pour se mettre à l'abri à la pause grâce à leur tandem de buteurs, Laborde (2-0, 37eme) et Delort (3-0, 40eme) - scorant tous les deux à trois minutes d'intervalle. Andy Delort y est d'ailleurs allé de son doublé juste après l'heure de jeu (5-0, 64eme). Entre temps, le maître à jouer Florent Mollet avait lui aussi trouvé le chemin des filets (4-0, 59eme). Un match sans histoire pour une équipe sûre de sa force chez elle.

Dijon déroule aussi, Rennes fait le métier

Dans le même temps, d'autres pensionnaires de l'élite ont obtenu ce qu'ils étaient venu chercher. C'est le cas du Stade Rennais, qui a évité le piège du petit poucet, l'Athletico de Marseille. Les buts de Traoré (0-1, 23eme) et Raphinha (0-2, 45eme+2) ont suffi au bonheur des hommes de Julien Stéphan, qui n'ont pas salé l'addition après le repos. Ce match a été interrompu à deux reprises pour cause de jets de projectiles et de fumigènes. Le DFCO, de son côté, a rendu une note plus lourde dans un duel 100% Ligue 1 face à Nîmes. Les Bourguignons, qui donnent tant de fil à retordre à leurs adversaires à Gaston-Gérard cette saison, ont encore démontré leur force à domicile en empilant les buts comme des perles dans ce match. Cadiz a ouvert la marque sur penalty (1-0, 18eme s.p.), avant que Mavididi - par deux fois (2-0, 75eme ; 5-0, 89eme), Chouiar (3-0, 79eme) et Ecuele-Manga (4-0, 86eme) ne donnent à ce succès des allures de correction. Enfin, Angers n'a pas eu plus de difficulté à se défaire de Rouen, même si les Normands ont égalisé après l'ouverture du score d'Alioui (0-1, 5eme). Un doublé d'El-Melali (19eme, 23eme) et un dernier but de Bahoken (81eme) ont permis au SCO de valider tranquillement sa qualification.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.