Coupe de France : Bordeaux éliminé par Le Havre, Saint-Etienne s'est baladé, le Gazélec Ajaccio sorti par une R1

Coupe de France : Bordeaux éliminé par Le Havre, Saint-Etienne s'est baladé, le Gazélec Ajaccio sorti par une R1©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 06 janvier 2019 à 19h08

Si Saint-Etienne a facilement battu l'Olympique Strasbourg ce dimanche après-midi (0-6), Bordeaux a été éliminé dès son entrée en lice en Coupe de France face au Havre (0-1).

Un petit tour et puis s'en va. Ce dimanche après-midi, les Girondins de Bordeaux ont quitté la Coupe de France par la petite porte, battus par Le Havre au Matmut-Atlantique (0-1). Les Bordelais ont pourtant dominé le match de la tête et des épaules mais n'ont pas su tromper la vigilance de Thuram-Ulien, impérial sur sa ligne. Le gardien havrais a d'abord mis en échec Koundé de la tête (12eme), avant de s'interposer face à Briand sur le corner suivant (13eme). Dominateurs sans marquer, les hommes d'Eric Bedouet ont concédé l'ouverture du score en début de deuxième période. La frappe excentrée de Coulibaly a été repoussée par Palencia devant sa ligne, mais Assifuah a suivi et a marqué à bout portant (48eme). Toujours aussi chaudn Thuram-Ulien a repoussé la tête de Kamano puis la frappe de Koundé dans la foulée (52eme). Puis Jovanovic a manqué le cadre dans la surface (53eme), comme Basic quelques minutes plus tard (67eme). Le club aquitain est le sixième pensionnaire de Ligue 1 à quitter la compétition dès les 32emes de finale, après Angers, Nîmes, Montpellier, Marseille et Nice, et tentera de prendre sa revanche mercredi en quart de finale de la Coupe de la Ligue, toujours contre le HAC.

Saint-Etienne brise le rêve de l'Olympique Strasbourg

Pour Saint-Etienne, cela s'est bien mieux passé. A la Meinau, les Verts étaient opposés au petit poucet de ces 32emes de finale : l'Olympique de Strasbourg. Le club de Régional 2 n'a pas pesé bien lourd face aux hommes de Jean-Louis Gasset (0-6), qui ont en plus eu la bonne idée de marquer dès le début de la rencontre. Cabella a ouvert le score (3eme), avant que Perrin ne double la mise sur corner de la tête (9eme). En deuxième période, émoussés, les Alsaciens ont complètement craqué. Khazri a repris de volée le centre venu de la gauche de Polomat (46eme), puis Diony a eu tout le temps d'ajuster le gardien adverse dans la surface (55eme). Entré en jeu quelques instants auparavant, le jeune Rocha Santos a corsé l'addition d'un tir croisé en fin de partie (83eme), avant que Cabella ne profite d'une erreur de relance du gardien pour conclure la promenade de l'ASSE (86eme).

Le Gazélec sorti par une R1

En 16eme de finale, Saint-Etienne et Le Havre pourraient retrouver Noisy-le-Grand. Le club de Régional 1 a réussi l'un des plus grands exploits de ces 32emes. Le club francilien a éliminé le Gazélec Ajaccio (2-1), qui évolue pourtant quatre divisions plus haut. L'expulsion de Ba a compliqué la tâche du club corse, qui a en plus encaissé un deuxième but sur le coup-franc qui a suivi. Dans les autres rencontres de ce dimanche après-midi, Saint-Pryvé Saint-Hilaire a battu Aurillac (3-1) dans un duel entre formations de National 2, tandis que l'autre petit poucet, Longueau (R2) a poussé Vitré (N2) jusqu'aux tirs au but grâce aux nombreux arrêts de son gardien (0-0). Mais celui-ci est tombé sur plus fort que lui lors de la séance et Vitré s'est qualifié pour les 16emes de finale. Noisy-le-Grand et Viry-Châtillon, pensionnaires de R1, sont donc les nouveaux petits poucets de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.