Canet - Fouzari : "Aucun regret"

Canet - Fouzari : "Aucun regret"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 21 avril 2021 à 17h15

La belle aventure s'est arrêtée mardi soir pour Canet-en-Roussillon, éliminé par Montpellier (1-2) en quarts de finale de Coupe de France. Jusqu'au bout, les amateurs se sont battus pour aller arracher l'égalisation, en vain.



Canet-en-Roussillon laisse donc Rumilly-Vallières, son homologue de National 2 (quatrième division), seul Petit Poucet en demi-finales de Coupe de France, après sa défaite in extremis face à Montpellier (1-2). Le club de la côte catalane menait pourtant 1-0 à onze contre dix après l'expulsion de Vitorino Hilton, coupable de la faute sur le penalty de cette ouverture du score... "La déception prédomine" pour Farid Fouzari, le coach du club amateur qui restera bien sûr dans les mémoires pour avoir éliminé l'Olympique de Marseille en seizièmes de finale (2-1), déjà au stade Gilbert-Brutus de Perpignan qui accueille habituellement les Dragons Catalans (rugby à XIII). "On a manqué de fraîcheur, ça se joue sur des petits détails", regrette encore l'entraîneur du Canet RFC.

"Même à un de moins, ils nous ont posé des problèmes en gardant beaucoup de rythme. Je n'ai aucun regret, on les a parfois embêtés et on savait qu'ils allaient pousser après ce carton rouge... Ils ont de la qualité, ils méritent largement leur victoire et donc leur qualifications. Nous sommes fiers de notre parcours et de ce qu'on a proposé, contre Marseille mais aussi Boulogne-sur-Mer et encore lors de cette rencontre, tous ces matchs télévisés... On doit s'en servir pour la suite." La double occasion de la fin de première période, qui aurait permis à Canet de mener 2-0, trotte forcément dans la tête du technicien... "On a démarré sans agressivité, on dormait, synthétise enfin son collègue Michel Der Zakarian. Et avec des joueurs de caractère, on a mis les ingrédients après la pause pour renverser la situation."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.