Amérique du Sud : La finale de la Copa Libertadores encore délocalisée

Amérique du Sud : La finale de la Copa Libertadores encore délocalisée©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le mercredi 06 novembre 2019 à 18h25

River Plate et Flamengo vont s'affronter le 23 novembre en finale de la Copa Libertadores. A moins de deux semaines de ce duel de prestige, la CONMEBOL a changé le lieu du match. Santiago, la capitale du Chili, a été remplacée par Lima au Pérou.



La finale de la Copa Libertadores est un des événements sportifs les plus attendus d'Amérique du Sud. Mais cette année encore, le match tant attendu est sujet à des problèmes d'organisation. La CONMEBOL a annoncé ce mercredi que l'affiche entre River Plate et Flamengo allait être délocalisée. Prévue à Santiago, la capitale du Chili, la 60eme finale de l'histoire se déroulera finalement à Lima, au Pérou. C'est l'Estadio Monumental qui a été choisi pour remplacer l'Estadio Nacional de Santiago. C'est dans l'enceinte de 80 093 places habituellement utilisée par le Club Universitario de Deportes que battra le cœur du football sud-américain le 23 novembre prochain.


Cette décision a été prise par l'instance continentale à cause de l'actuel mouvement social qui secoue le Chili. Les grèves et les violences y sont nombreuses depuis plusieurs semaines. Des faits qui ont fait craindre le pire à la CONMEBOL pour la première édition de son événement phare qui se terminera par une finale unique sur terrain neutre. L'an passé, le match retour de la finale entre River Plate et Boca Juniors avait été délocalisé à Madrid après l'attaque du bus des joueurs de Boca. Cette fois, la CONMEBOL semble avoir voulu prendre les devants et éviter une seconde mascarade internationale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.