Copa America : Messi et l'Argentine visent une nouvelle couronne

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le jeudi 20 juin 2024 à 16h52

La Copa America s'élance dans quelques heures avec une Argentine, toujours portée par Lionel Messi, qui ambitionne le doublé et s'annonce comme la principale favorite à sa succession.

En Europe, il y a actuellement l'Euro depuis bientôt une semaine. Et, en Amérique du Sud et du Nord, il va y avoir la Copa America. La compétition débute dans la nuit de jeudi à vendredi (2 heures du matin en France) par la rencontre entre l'Argentine et le Canada, présent cette année comme les Etats-Unis, le Mexique, le Costa Rica, la Jamaïque et le Panama. Cette 48eme édition s'achèvera par la finale le 14 juillet, le même jour que la finale de l'Euro. Tenante du titre, l'Argentine sera la principale favorite et candidate à sa succession. Victorieuse du Brésil (1-0) en finale il y a trois ans et lauréate de la Coupe du Monde 2022, l'Albiceleste comptera une nouvelle fois sur Lionel Messi pour viser un nouveau sacre.

Messi : « Une Copa très dure mais on a une belle opportunité »

Agé de bientôt 37 ans - il les fêtera lundi prochain - le numéro 10 va disputer la 7eme Copa America de sa carrière avec l'objectif de décrocher une deuxième couronne. Messi, 182 sélections et 108 buts, va battre cette année le record de matchs joués dans la compétition, record qu'il co-détient actuellement avec le Chilien Sergio Livingstone (34). « À chaque Copa America ou Coupe du Monde, l'Argentine fait toujours partie des favoris et des candidats au titre. Aujourd'hui encore plus, après ce qu'on vient de réussir, et compte tenu de la qualité de notre groupe de joueurs. Ils ne cessent de me surprendre par la manière dont ils s'entraînent, leur comportement, leur envie, leur faim de gagner. Ce sera une Copa très dure mais on a une belle opportunité », a confié le capitaine argentin, battu trois fois en finale de la Copa America, auprès de ESPN.

A son âge avancé, Lionel Messi, qui a inscrit 14 buts et délivré 11 passes décisives en 2024 avec son équipe américaine de l'Inter Miami, et deux buts avec l'Argentine face au Guatemala récemment avec son équipe nationale, a encore faim de ballon rond et de titres. « Je ne suis pas prêt à quitter le football. J'ai fait ça toute ma vie. J'adore jouer au ballon. J'aime le quotidien, l'entraînement, les matches. Voir tout ça se terminer me fait un peu peur. Cela fut une étape difficile de quitter l'Europe mais le titre mondial m'a aidé à voir les choses d'une manière différente », a indiqué l'ancien Parisien qui pourrait pousser jusqu'à la Coupe du Monde 2026 si son corps et son envie demeurent intacts. Comme à chaque fois, pour aller au bout, l'Argentine devra principalement se méfier du Brésil, porté notamment par Vinicius Junior, Rodrygo, Endrick, Lucas Paqueta ou Bruno Guimaraes ainsi que les Parisiens Marquinhos et Beraldo. Les autres équipes (Chili, Uruguay, Colombie, Pérou, Mexique...) apparaissent clairement quelques tons en-dessous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.