Werder Brême

Bundesliga (J32) : Vainqueur du Werder Brême, le Bayern Munich valide son titre de champion

Bundesliga (J32) : Vainqueur du Werder Brême, le Bayern Munich valide son titre de champion©Media365

, publié le 16 juin

Grâce à sa victoire sur la pelouse du Werder Brême (0-1), le Bayern Munich a été sacré champion d'Allemagne à deux journées de la fin de la saison.

Pour la trentième fois de son histoire, le Bayern Munich a conquis le titre de champion d'Allemagne. L'équipe bavaroise a mis fin à tout suspense en Bundesliga à trois journées de la fin en allant chercher son 23e succès de la saison. Sur le terrain du Werder Brême, les hommes de Hansi Flick n'ont marqué qu'une seule fois, par l'intermédiaire de l'inusable Robert Lewandowski. Mais, ce fut suffisant à leur bonheur. Ils peuvent désormais se concentrer complètement sur les deux autres compétitions où ils sont en lice, à savoir la Coupe d'Allemagne et la Ligue des Champions.



Avant-dernier au classement, le Werder a donc vendu chèrement sa peau. Les locaux ont même réussi à retarder l'échéance jusqu'à la fin de la première période. Défendant avec beaucoup de solidarité, ils ont résisté aux premiers assauts adverses, avec notamment une tentative de Kingsley Coman repoussée à la 24e. A force de reculer, Brême a quand même fini par rompre. Une passe plein axe de Jérome Boateng en direction de Robert Lewandowski leur a été fatale. A la limite du hors-jeu, le Polonais a parfaitement exploité l'offrande (43e), signant sa 31e réalisation de la saison.

Le Bayern a tremblé vers la fin

A 0-1, le Bayern a bénéficié de plus d'espaces sur les phases offensives. Toutefois, les Bavarois n'ont pas réussi à en profiter. Lewandowski a manqué le doublé à l'heure du jeu, juste avant que Benjamin Pavard n'envoie le cuir dans le petit filet extérieur. En manquant de breaker, les visiteurs ont commencé à perdre leur calme et c'est ce qui a abouti à l'expulsion d'Alphonse Davies (79e). Avec un homme en moins, un scénario défavorable est devenu encore plus redouté et il ne s'en est pas fallu de beaucoup pour que le Werder réussisse à recoller in extremis à la marque. A la 90e, une tête dos au but de Yuya Osako prenait la direction du cadre, mais Manuel Neuer veillait au grain. Le capitaine a ainsi apporté sa contribution à la consécration des siens.


Au final, le Bayern l'a donc emporté 1-0. Les Munichois restent maitres de l'Allemagne pour la huitième année de suite. Dans les grands championnats européens, seule la Juventus avaient réussi cet exploit auparavant. Cela en dit long sur la régularité de ce club et sur l'hégémonie qu'il impose sur la scène nationale. À présent, il lui reste à conquérir l'Europe. C'est une toute autre paire de manches, mais Lewandowski et consorts sont parfaitement armés pour aller chercher la Coupe aux grandes oreilles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.