Troyes

L1 (J37) : Lens domine nettement Troyes

L1 (J37) : Lens domine nettement Troyes©Panoramic, Media365
A lire aussi

, publié le 14 mai

Après avoir concédé l'ouverture du score, Lens a su se reprendre pour s'imposer à Troyes (1-3) et rester en lice pour une place en Europe.



Rapidement mené au score grâce à un but de Giulian Biancone, Lens a su réagir juste avant la pause pour reprendre l'avantage sur des réalisations de Kévin Danson et Arnaud Kalimuendo. Jonathan Clauss ajoutait un petit but en seconde période pour asseoir la victoire lensoise à Troyes (1-3) dans un match plaisant où les Nordistes ont eu du retard à l'allumage.

Un Lens à réaction

Quasiment assuré de se maintenir, Troyes accueillait Lens avec l'envie de se faire plaisir pour sa dernière de la saison à domicile. Face à eux, les Lensois avaient encore un petit espoir d'accrocher un strapontin européen. Pour y parvenir, ils pouvaient compter sur de nombreux fidèles supporters qui faisaient du bruit dans les travées du Stade de l'Aube. Le début de match était à sens unique avec des Troyens mieux en place, plus percutants et des Lensois très timides et maladroits techniquement. Une domination récompensée rapidement par un but de Giulian Biancone sur une frappe lointaine détournée par Seko Fofana (1-0, 13eme).



Petit à petit les débats s'équilibraient et Jonathan Clauss était tout proche d'égaliser sur un enchainement parfait contrôle-frappe dans la surface. Bien placé, Gauthier Gallon repoussait en corner. Très actif, Renaud Ripart n'était pas loin de trouver la faille à la conclusion d'un bon mouvement collectif mais sa frappe du gauche passait juste à côté (38eme).

L'heure lensoise arrivait alors avec deux buts coup sur coup pour renverser le score. Tout d'abord par Kévin Danso qui profitait d'un cafouillage dans a surface sur un corner pour égaliser d'une belle frappe en pivot (1-1, 41eme). A peine le temps de digérer pour les Aubois que Jonathan Clauss servait parfaitement Arnaud Kalimuendo qui marquait d'une belle frappe croisée en première intention dans un angle fermé et permettait à son équipe de rentrer aux vestiaires en étant devant au score (1-2, 44eme). Les Troyens pouvaient être amers car ils avaient effectué une très bonne première période et pourtant devait faire la course derrière.

Clauss met fin au suspense

Les Lensois, confiants après ce renversement de situation ont parfaitement gérés le second acte. Jamais en danger, ils ont même réussi à ajouter un but par l'inévitable Jonathan Clauss. L'International français a surpris tout le monde en frappant un coup-franc lointain qui a rebondi dans la surface avant de finir au fond (1-3, 70eme). Avec un coup de moins bien au niveau physique, Troyes n'a jamais réussi à se relancer dans un match qui officialise, malgré la défaite, son maintien en Ligue 1.

Pour Lens, cette victoire permet de croire encore à l'Europe avant d'aborder le dernier match contre Monaco dans un stade Bollaert en fusion. Bien sûr,les Nordistes ne sont pas maîtres de leur destin mais tant qu'il y a une petite chance on peut leur faire confiance pour y croire. Pour Troyes, le dernier match contre Lorient sera l'occasion de se faire plaisir en étant fier d'avoir réussi l'objectif maintien sans vraiment trembler tout au long de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.